Getty Images

Chelsea et Arsenal se neutralisent (0-0)

Les Gunners freinent Chelsea

Le 17/09/2017 à 16:24Mis à jour Le 17/09/2017 à 17:00

PREMIER LEAGUE - Beaucoup d'action mais pas de buts ce dimanche entre Chelsea et Arsenal à Stamford Bridge pour le compte de la 5e journée. Les Gunners sans Özil, et avec Sanchez sur le banc, auraient même pu l'emporter avec un poteau de Ramsey en première période. Les Blues restent troisièmes tandis qu'Arsenal est douzième.

En délicatesse à Stamford Bridge ces dernières années et pour le moment incapable de gagner à l'extérieur en Premier League cette saison, Arsenal a ramené un bon point de son déplacement sur la pelouse de Chelsea. Au terme d'un match plein d'intensité et d'engagement, les Blues et les Gunners ne sont pas parvenus à se départager. Il leur aura sans doute manqué un soupçon de fraîcheur physique pour conclure cette semaine européenne sur une victoire. Au classement, ce nul fait les affaires de Manchester.

Un nul logique

Il ne faut pas toujours se fier au tableau d'affichage. S'il y a bien eu 0 à 0 entre Arsenal et Chelsea, force est de reconnaître que les deux rivaux londoniens se sont beaucoup donnés dans ce remake des dernières finales de la FA Cup et du Community Shield, remportées par les Gunners. D'abord malmenés par les Blues, les hommes d'Arsène Wenger ont dominé la première période. Très appliqués au milieu de terrain et agressifs dans le bon sens du terme, ils auraient même dû mener au score si Aaron Ramsey n'avait pas trouvé la barre et que, dans la foulée, Alexandre Lacazette n'avait pas manqué sa reprise (0-0, 41e).

Après la pause, Antonio Conte a décidé de lancer Tiemoué Bakayoko à la place de Pedro, touché à la cuisse et qui avait manqué un duel avec Petr Cech (0-0, 21e). Cela a eu le mérite de redonner la mainmise sur le jeu aux Blues, qui ont poussé pour l'emporter sans parvenir à concrétiser leur domination retrouvée face à la défense bien en place des Gunners. Remplaçant de Willian, Eden Hazard a voulu enfiler son costume de sauveur mais son tir consécutif à un festival pour s'infiltrer dans la surface a terminé dans les gants de Cech (0-0, 79e), permettant à Arsenal de signer un premier clean sheet à Stamford Bridge depuis 2005.

David Luiz n'a pas terminé le match

Le dernier quart d'heure a été un peu fou et marqué par les excès d'engagement des 22 acteurs. Dans cet épilogue où Arsenal était au bord du K.O., les Blues ont été freinés dans leurs intentions par l'expulsion logique de David Luiz (0-0, 87e) alors même qu'Antonio Conte rêvait de terminer cette affiche à onze contre onze, contrairement aux deux dernières finales jouées.

A l'arrivée, il n'y a pas eu de gagnant, Arsenal étant toujours à la recherche d'une première victoire loin de l'Emirates Stadium cette saison en championnat. Pour Chelsea, qui restait sur trois succès de rang, ce nul logique ne fait pas ses affaires dans son duel à distance avec les deux Manchester. On notera, au passage, qu'Arsène Wenger bonifie ses statistiques face à Antonio Conte. En cinq duels avec l'Italien, il n'a perdu qu'une seule fois.

0
0