Getty Images

Comme convenu, David Moyes succède à Slaven Bilic sur le banc de West Ham

Comme convenu, Moyes succède à Bilic sur le banc de West Ham

Le 07/11/2017 à 09:40Mis à jour Le 07/11/2017 à 10:03

PREMIER LEAGUE - Au lendemain du licenciement de Slaven Bilic, West Ham a officialisé la nomination de son successeur. Il s'agit bien de David Moyes, libre depuis son départ de Sunderland en fin de saison dernière.

La presse anglaise avait vu juste. Libre depuis son départ de Sunderland, qu'il a fait descendre en Championship la saison passée, David Moyes est de retour sur un banc de Premier League. L'entraîneur écossais succède à Slaven Bilic du côté de West Ham, 18e après 11 journées.

Si les Hammers n'ont pas précisé la durée du contrat de l'ancien entraîneur d'Everton, ses deux propriétaires David Sullivan et David Gold ont loué son expérience : "Nous avions besoin de quelqu'un d'expérimenté, avec une connaissance de la Premier League et de ses joueurs et nous pensons que David est la bonne personne pour améliorer notre situation et tirer le meilleur de nos joueurs. C'est quelqu'un de connu et respecté dans le monde du football. Il va apporter de nouvelles idées, une nouvelle organisation et son enthousiasme".

Depuis Everton, Moyes a du mal...

Surtout connu pour avoir été durant onze saisons sur le banc d'Everton, David Moyes avait été nommé entraîneur de Manchester United en 2013, en remplacement de son légendaire compatriote Sir Alex Ferguson. Une aventure qui aura tourné court puisque Moyes fut limogé moins d'un an après sa nomination pour cause de mauvais résultats avant de rebondir quelques mois plus tard en Liga, du côté de la Real Sociedad. Après avoir maintenu le club basque, Moyes fut remercié en novembre 2015 après un début de saison raté. Nommé entraîneur de Sunderland en juillet 2016, Moyes n'aura pas duré plus longtemps, terminant bon dernier de Premier League avec les Black Cats

Avec 14 saisons de Premier League au compteur en tant qu'entraîneur, David Moyes possède une expérience non-négligeable. Mais ses trois dernières expériences se sont soldées par un échec, ce qui explique pourquoi les supporters de West Ham ont accueilli avec un certain scepticisme sa nomination sur les réseaux sociaux.

0
0