Eurosport

Jesé fait tomber Arsenal

Jesé fait tomber Arsenal

Le 19/08/2017 à 20:23Mis à jour Le 19/08/2017 à 21:00

PREMIER LEAGUE – Arsenal a concédé sa première défaite de la saison sur la pelouse de Stoke City (1-0), lors de la deuxième journée de Premier League. Les Gunners ont chuté sur un but de Jesé. Prêté par le PSG, l'attaquant espagnol s'est offert un but pour sa première apparition avec les Potters.

Arsenal a poussé jusqu’au bout mais l’entrée d’Olivier Giroud n’a pas suffi : les Gunners ont concédé ce samedi à Stoke leur première défaite de la saison (0-1). Les Londoniens ont subi la loi de la dernière recrue des Potters, Jesé Rodriguez (47e), en jambes pour sa première sortie anglaise. Assez discret sur l’ensemble du match, Alexandre Lacazette a tout de même cru égaliser lorsqu’il a fusillé Jack Butland avant de voir l’arbitre de touche le signaler hors jeu à tort (72e).

Dans un scénario relativement différent de son match d’ouverture de la saison face à Leicester (4-3), Arsenal a continué à montrer des signes de faiblesse. Si les absences en défense pouvaient expliquer les lacunes défensives le week-end dernier, l’inquiétude tourne cette fois autour de l’animation offensive. Malgré une large possession en leur faveur, la meilleure occasion des joueurs d’Arsène Wenger en première période est venue sur un coup franc à l’issue duquel Aaron Ramsey n’a pas su tromper Jack Butland, malgré un excellent appel (28e). Seulement, les Gunners ont buté sur le bloc construit par Mark Hughes, symbolisé par Mame Biram Diouf, épatant dans son rôle d’attaquant reconverti latéral droit.

Giroud a tenté en vain

Opportuniste, Stoke City a pris l’avantage dès le retour des vestiaires : après une percussion plein axe, Jesé Rodriguez s’est appuyé sur Saido Berahino pour tromper Petr Cech d’un tir croisé (1-0, 47e). Devant au score, les Potters ont dés lors énormément subi (77,3% de possession pour Arsenal) à l’exception de deux occasions franches pour Berahino qui a buté sur Cech (62e) et Eric Choupo-Moting, seul mais imprécis (63e). Arsenal s’en est alors remis à son joker Olivier Giroud pour forcer la décision dans la dernière demi-heure.

L’international français n’a pas perdu de temps avec une déviation pour Danny Welbeck presque décisive (67e). Un peu plus tard, sa talonnade pour Lacazette a failli se transformer en passe décisive sauf que l’ex-Lyonnais a été signalé hors jeu. Dans le temps additionnel, la tête trop croisée de Giroud marquera la fin des espoirs d’Arsenal qui ne réalise pas le carton plein en ce début de saison.

0
0