Getty Images

VIDEO - Mourinho : "Je ne vais pas aller au PSG"

Mourinho : "Rien ne va se passer"

Le 17/10/2017 à 19:24Mis à jour Le 17/10/2017 à 20:48

PREMIER LEAGUE - José Mourinho a insisté mardi sur le fait qu'il n'allait pas rejoindre le Paris SG, trois jours après avoir indiqué son intention de ne pas "terminer sa carrière" à Manchester United où il exerce depuis une saison.

José Mourinho au PSG ? Ce n'est pas pour tout de suite. Tout simplement pas d'actualité. Le manager portugais de Manchester United a dû mettre les points sur les i ce mardi à la veille d'affronter le Benfica à Lisbonne en Ligue des champions. "Rien ne va se passer. Je ne vais pas signer un contrat de cinq ans et je ne vais pas aller au Paris Saint-Germain. Je suis à Manchester United, j'ai un contrat, et c'est tout", a réfuté le technicien âgé de 54 ans.

Vidéo - José Mourinho : "Je ne pars pas au PSG"

01:38

Il pouvait difficilement en être autrement. L'ancien technicien de Chelsea et du Real Madrid se devait de réagir. Car il a lui-même mis le feu aux poudres. Dans un entretien à l'émission Téléfoot, il a d'abord déclaré qu'il ne finirait pas sa carrière sur le banc mancunien. "Je suis sûr que je ne vais pas terminer ma carrière ici (à Manchester United)", a-t-il lâché avant d'évoquer le PSG. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il l'a fait avec des termes très élogieux. "L'autre jour, mon fils qui habite à Londres a décidé d'aller à Paris et pas à Manchester pour regarder un match. Pourquoi Paris, parce qu'en ce moment Paris a quelque chose de spécial. Il y a de la magie, de la jeunesse, de la qualité... C'est fantastique".

Forcément, cela ne pouvait pas passer inaperçu. Et depuis, l'avenir du "Special One" fait jaser outre-Manche. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que le Portugais est évoqué à Paris. "J’ai été la première option pour aller avec Leonardo, avant qu’ils ne choisissent Carlo Ancelotti", avait ainsi avoué déjà dans un entretien donné à Téléfoot le Portugais, qui avait été contacté après le départ d'Ancelotti et pressenti pour remplacer Laurent Blanc en 2016. On prend pari : cette fois-ci n'est pas la dernière.

0
0