Getty Images

Les cadors londoniens ont réussi leur samedi

Les cadors londoniens ont réussi leur samedi
Par Eurosport

Le 09/09/2017 à 17:56Mis à jour Le 10/09/2017 à 09:31

PREMIER LEAGUE - Grâce à un but de N'Golo Kanté, Chelsea s'est imposé (1-2) sur la pelouse de Leicester samedi. Les Blues enchaînent un troisième succès de rang et reviennent provsoirement sur le podium du championnat. Tottenham s'est également imposé hors de ses bases (0-3), à Everton. Arsenal s'est offert Bournemouth (3-0). Watford reste invaincu après son succès à Southampton (0-2).

Le Chelsea d'Antonio Conte a prouvé qu'il était bien de retour. Les Bleus se sont imposés sur la pelouse de Leicester (1-2). Le bourreau des Foxes est son ancien enfant chéri N'Golo Kanté, auteur de son premier but de la saison. Le milieu de terrain français a inscrit le deuxième but des siens d'une frappe lointaine pour assurer une troisième victoire consécutive des Blues, dominateur sur l'ensemble de la rencontre. Alvaro Morata les avait préalablement lancés idéalement en ouvrant le score peu avant la mi-temps. Malgré la réduction du score de Vardy sur penalty (62e), Leicester n'a pu revenir sur son adversaire et reste englué en bas de tableau (17e).

Avec ce succès, Chelsea grimpe provisoirement sur le podium de Premier League pour la première fois de la saison, à un point de Manchester City, et à égalité avec Manchester United avant le match des Red Devils à Stoke City. Un bonheur n'arrivant jamais seul, Eden Hazard, blessé depuis le début de la saison, est rentré en jeu à la 78e minute.

La barre des 100 buts pour Kane

A Goodison Park, Tottenham n'a pas non plus manqué l'occasion de se rapprocher du wagon de tête. Les Spurs n'ont pas fait de détail sur la pelouse d'Everton (0-3). Le grand bonhomme du jour se nomme Harry Kane, double buteur pour ses deux premières réalisations de la saison. L'avant-centre international rentre au passage dans l'histoire du club en passant la barre des 100 buts inscrits.

Harry Kane of Tottenham Hotspur celebrates scoring his sides first goal with his Tottenham Hotspur team mates

Harry Kane of Tottenham Hotspur celebrates scoring his sides first goal with his Tottenham Hotspur team matesGetty Images

Kane a tout d'abord compté sur la chance sur l'ouverture du score, son centre flottant - que l'Anglais a lui-même révélé être involontaire - trouvant le petit filet de Jordan Pickford, lobé sur l'action. Son deuxième but du jour ne doit lui rien au hasard, sur une frappe dans la surface dès le retour des vestiaires. L'inévitable Christian Eriksen avait entre-temps donné un peu plus d'air aux hommes de Pochettino, désormais 5e du championnat. Les Spurs sont devancés d'un point de Watford, vainqueur à Southampton (0-2) et surprenant quatrième (2 victoires et 2 nuls).

Le début d'un pardon ? Après une entame de championnat compliquée - deux défaites pour une seule victoire -, Arsenal a peut-être enfin lancé sa saison lors de la quatrième journée face à Bournemouth, battu 3-0 à l'Emirates Stadium. Auteurs d'un grand match, Welbeck (doublé) et Lacazette ont marqué, et les Gunners se sont rassurés à domicile face à des Cherries qui n'ont opposé aucune résistance. L'adversaire idéal pour se relancer, en somme.

Alexandre Lacazette

Alexandre LacazetteGetty Images

Le festival Welbeck

Pour ce match du rachat, Arsène Wenger, déjà sous le feu des critiques en ce début de saison, a choisi de mettre Lacazette titulaire et Giroud sur le banc. Mais ce n'est pas d'un Français qu'est venue l'ouverture, puisque c'est Welbeck qui a rapidement marqué de l'épaule (1-0, 6e), lançant la machine Gunner. Ozil a été tout proche de doubler la mise d'un coup franc parfaitement frappé, mais Begovic s'est envolé pour enlever le ballon de la lucarne (16e). Une superbe parade qui précède une incroyable mésentente avec Mings, à la rue dans cette première période. Heureusement pour Bournemouth, le gardien est venu s'imposer devant Lacazette (38e)...

Entre-temps, l'international français était venu nettoyer la lucarne de Begovic d'une frappe lointaine (28e), récompensant le bon premier acte des Gunners. Si les Londoniens se sont fait peur sur le poteau trouvé par Defoe (48e), Welbeck est venu clore tout suspense en croisant sa frappe du gauche (50e). Son troisième but en quatres matches de Premier League, déjà plus qu'il ne l'avait fait la saison passée en seize apparitions. Bournemouth ne méritait pas mieux et enchaîne une quatrième défaite en autant de journées. Côté Gunner, ce succès convaincant et surtout impératif après le naufrage face à Liverpool (4-0) permet à Arsène Wenger de souffler un peu, et à Arsenal de réintégrer la première partie de tableau (9e).

0
0