Getty Images

Premier League - 1re journée : Tottenham s'impose à Newcastle (0-2)

Opportuniste, Tottenham a puni l'indiscipline de Newcastle

Le 13/08/2017 à 16:23Mis à jour Le 13/08/2017 à 18:30

PREMIER LEAGUE - Tottenham peut remercier Jonjo Shelvey. Les Spurs ont profité de l'expulsion du joueur de Newcastle après la pause pour prendre les devants au score et s'imposer dimanche à St James' Park (0-2) dans le cadre de la 1re journée. Dele Alli a ouvert son compteur, avant que Ben Davies ne creuse l'écart.

Arsenal vainqueur dans la douleur contre Leicester (4-3) vendredi, Chelsea, le champion en titre, battu chez lui par Burnley (2-3), hier. Manchester City a rehaussé le bilan des favoris de la Premier League en s'imposant à Brighton (0-2), hier, avant que Tottenham ne vienne confirmer son statut de vice-champion d'Angleterre cet après-midi. En déplacement chez le promu, les joueurs de Mauricio Pochettino ont éprouvé quelques difficultés avant de faire la différence en seconde période grâce à sa pépite, Dele Alli, son défenseur Ben Davies et Jonjo Shelvey, exclu pour un geste d'énervement grandement dispensable. De manière anecdotique, le club londonien s'installe sur le podium à la deuxième place.

C'est une saison particulière que débute Tottenham. Les Spurs ont quitté leur historique stade de White Hart Lane, détruit pour la construction d'une nouvelle enceinte sur le même site, et rallié Wembley pour jouer ses matches "à domicile". Avant de faire face à cette situation qui pourrait être problématique - en témoigne la campagne mitigée de Ligue des champions l'an dernier avec une victoire en trois matches - ils ont débuté leur saison à St James' Park. Et ont dans un premier temps souffert. S'ils ont eu la possession du ballon, dans la lignée de la philosophie de jeu prônée par Pochettino, ils ont constamment buté sur le bloc proposé par Newcastle et Rafael Benitez.

29e passe décisive d'Eriksen depuis août 2015

La situation s'est décantée en seconde période. Il a fallu un fait de jeu et l'exclusion de Shelvey - qui a marché volontairement sur la jambe d'Alli - pour débloquer la rencontre (49e). Avec un pressing et une intensité moins denses des Magpies, le jeune attaquant des Spurs (21 ans) a ouvert le score en se jetant pour réceptionner du pied gauche un centre délicatement déposé par Christian Eriksen (0-1, 61e). Le Danois signait au passage sa 29e passe décisive depuis le début de la saison 2015-2016, aucun joueur ne fait mieux outre-Manche. En supériorité numérique, les vagues se sont alors logiquement succédées et Tottenham a verrouillé sa victoire grâce à Davies (0-2, 70e).

Le club londonien, toujours inactif sur le marché des transferts avec aucune recrue, aurait même pu alourdir le score en toute fin de match mais un poteau de Kane (90e+1) puis un but refusé à l'attaquant anglais pour hors-jeu (90e+3) l'ont empêché de prendre provisoirement les commandes du Championnat devant Huddersfield. Moussa Sissoko, lui, aura probablement peu apprécié son retour à Newcastle puisque chacune de ses prises de balles était escortée de sifflets nourris. Son départ vers la capitale l'été dernier n'a toujours pas été digéré. Ses coéquipiers sont désormais focalisés sur dimanche prochain et la réception de Chelsea à Wembley. Un choc idéal pour prendre ses aises dans un nouveau stade.

Dele Alli et Mauricio Pochettino (Tottenham) lors de la 1re journée.

Dele Alli et Mauricio Pochettino (Tottenham) lors de la 1re journée.Getty Images

0
0