Getty Images

Premier League : Manchester United écrase Everton (4-0) et rejoint City en tête du classement

United suit City à la trace

Le 17/09/2017 à 18:49Mis à jour Le 17/09/2017 à 19:24

PREMIER LEAGUE - Le retour à Old Trafford de Wayne Rooney ne s'est pas passé comme devait l'espérer le joueur d'Everton. Les Toffees se sont largement inclinés sur la pelouse de Manchester United, dimanche, en clôture de la 5e journée (4-0). Antonio Valencia a ouvert le score d'une magnifique frappe en première période. Henrikh Mkhitaryan, Romelu Lukaku et Anthony Martial ont terminé le travail.

United ne lâche pas City. Après la large victoire de son grand rival à Watford (0-6) samedi, Manchester United a atomisé Everton, ce dimanche, grâce à une fin de match tonitruante. Les joueurs de José Mourinho ont signé leur quatrième succès en cinq matches de Premier League, et en profitent pour recoller aux Citizens en tête du championnat avez treize points et autant de buts marqués (16) et encaissés (2) que leurs voisins.

Mais il ne faut pas se méprendre. Cette victoire, certes méritée, est un petit peu trompeuse. Grâce à une ouverture du score aussi rapide que splendide du capitaine Antonio Valencia, d’une reprise de volée du droit de l’extérieur de la surface, les Mancuniens ont contrôlé la première période, sans forcer (1-0, 4e). Mais nul doute que José Mourinho a quelque peu tremblé en seconde période devant l’incapacité de ses protégés à faire le break.

Rooney, danger numéro un

Pas forcément en réussite dans l’animation offensive, les Toffees ont eu leur chance d’égaliser. A deux reprises. D’abord par Wayne Rooney. Pour son retour à Old Trafford, qui lui a rendu un bel hommage à sa sortie du terrain pour ses 559 matches et ses 253 buts inscrits en 13 saisons, l’Anglais a réalisé un bon match et a même eu un face à face avec David De Gea, au cours duquel il s’est un peu trop précipité et n’a pas assez ouvert son pied (46e). Gilfy Sigurdsson a eu une opportunité, lui aussi, mais le gardien espagnol s’est encore une fois montré impérial (62e).

Everton a ainsi laissé passer son temps fort. Mais pas Manchester United. En dix minutes, les Reds Devils ont marqué trois fois. Henrikh Mkhitaryan a profité d’une grosse erreur d'Ashley Williams (2-0, 83e), bien servi par Romelu Lukaku. Le Belge a d’ailleurs inscrit son cinquième but de la saison (3-0, 89e) avant d’aller chambrer les supporters d’Everton, qui l’ont conspué toute la rencontre. Anthony Martial, entré en jeu en fin de rencontre, a provoqué et transformé un penalty (4-0, 90e+2).

C’est donc un nouveau carton cette semaine pour United après sa victoire en C1 contre Bâle (3-0). En revanche, rien ne va plus à Everton, qui enchaîne là un quatrième revers toutes compétitions confondues et un sixième match sans victoire…

0
0