Panoramic

L'Algérie voit le Mondial s'éloigner après sa défaite contre le Nigéria (3-1)

Battue par le Nigéria, l'Algérie voit le Mondial s'éloigner

Le 12/11/2016 à 18:51Mis à jour Le 12/11/2016 à 19:21

QUALIFICATIONS COUPE DU MONDE 2018 - L'Algérie a concédé samedi une défaite des plus pénalisantes sur la pelouse du Nigéria (3-1), à Uyo. Victor Moses (25e, 90e+2) et John Obi Mikel (42e) ont marqué pour les Super Eagles, tandis que Nabil Bentaleb avait lui réduit l'écart en seconde période (67e). La qualification s'éloigne déjà pour les Fennecs, en grande difficulté dans le groupe B.

L'Algérie n'avait pas le droit à l'erreur. Mais elle a pourtant chuté face au Nigéria (2-1), samedi, à Uyo. Ce revers est lourd de conséquences pour les Fennecs, qui voient déjà la qualification pour le Mondial s'éloigner. Dans le groupe B, où seul le premier ira en Russie, les Super Eagles sont leaders avec six points alors que les coéquipiers de Riyad Mahrez, qui avaient concédé le nul face au Cameroun (1-1) il y a un mois, n'en comptent donc qu'un seul.

Auteur d'un doublé, Moses a malmené l'Algérie

Pour sa première sur le banc algérien, Georges Leekens n'a donc pas réussi à en faire en sorte que les Verts se replacent dans l'optique de la qualification pour la Coupe du monde. Le Belge se souviendra certainement de cette première période qui a coûté cher aux siens. Victor Moses a d'abord profité d'une erreur grossière d'Hichem Belkaroui pour battre Raïs M'Bolhi (1-0, 25e). Moins de vingt minutes plus tard, sur une nouvelle approximation, c'est John Obi Mikel qui a su faire fructifier une nouvelle approximation de la défense algérienne (2-0, 42e).

Les Fennecs ont ensuite réagi, mettant leurs adversaires en difficulté à plusieurs reprises. Mais ils n'ont fait preuve d'efficacité qu'à une reprise, sur une inspiration lointaine de Nabil Bentaleb (2-1, 67e). Après avoir laissé l'orage passer, le Nigéria a réussi à creuser définitivement l'écart en toute fin de partie grâce, encore une fois, à Victor Moses (3-1, 90-+2). En forme ce samedi, le joueur de Chelsea a certainement permis à sa sélection de faire un grand pas vers la Russie.

Car dans l'autre rencontre du groupe B, le Cameroun n'a pu faire mieux qu'un triste nul contre la Zambie (1-1) sur son terrain. Avec deux points, les Lions indomptables sont deuxièmes mais à quatre unités du Nigéria. Les voilà eux aussi en mauvaise posture.

0
0