Getty Images

Equipe de France : Layvin Kurzawa et Djibril Sidibé écourtent leur entraînement

Touchés au genou, Kurzawa et Sidibé écourtent leur entraînement
Par AFP

Le 02/10/2017 à 19:26Mis à jour Le 02/10/2017 à 19:28

QUALIFICATIONS COUPE DU MONDE 2018 - Les latéraux des Bleus Layvin Kurzawa et Djibril Sidibé ont écourté leur entraînement lundi, tous les deux touchés au genou, avant les deux derniers matches de qualifications au Mondial 2018, contre la Bulgarie et la Biélorussie.

Didier Deschamps se serait bien passé d'un tel après-midi. Lundi, au cours d'un entraînement classique en vue des matches décisifs contre la Bulgarie et la Biélorussie, le sélectionneur des Bleus a vu deux de ses joueurs quitter prématurément la séance. Et pas des moindres. En l'occurrence, Layvin Kurzawa et Djibril Sidibé. Tous les deux sont touchés au genou.

Le choc a semblé plus grave pour Kurzawa, qui a grimacé puis quitté la pelouse en se tenant le genou gauche en toute fin de séance. Le latéral gauche du PSG n'a pas fait de commentaire sur la gravité de sa blessure.

Quant à Sidibé, il s'est manifestement plaint du genou droit, déjà bandé. Le latéral droit de Monaco a terminé son entraînement par des étirements au bord du terrain, sans participer à l'opposition sur terrain réduit. Les autres latéraux du groupe sont Lucas Digne (FC Barcelone) à gauche et le Niçois Christophe Jallet à droite.

Les Bleus déjà privés de quatre joueurs majeurs

L'équipe de France est déjà amoindrie par les défections sur blessure de quatre joueurs majeurs : les défenseurs Laurent Koscielny et Benjamin Mendy, le milieu de terrrain Paul Pogba et l'attaquant Ousmane Dembélé.

Quatre joueurs ont réalisé un entraînement allégé (Rami, Kanté, Rabiot, Thauvin), tandis que dix autres participaient à une session traditionnelle, en présence de public et sous un ciel couvert (outre Sidibé et Kurzawa au début: Areola, Digne, Jallet, Umtiti, Sissoko, Coman, Giroud, Lemar). Le gardien des Espoirs Paul Bernardoni a également participé à la fin de la séance, pour qu'il y ait deux portiers lors de l'opposition finale, tout comme le sélectionneur Didier Deschamps, qui a remplacé Kurzawa sous les vivats du public.

Dix autres joueurs, sollicités ce week-end par leurs clubs, sont allés aux soins (Lloris, Mandanda, Kimpembe, Varane, Matuidi, Tolisso, Griezmann, Lacazette, Mbappé, Payet). L'équipe de France, première du groupe A avec un point d'avance sur la Suède, affronte la Bulgarie, samedi à Sofia, puis le Belarus le mardi suivant au Stade de France (matches à 20h45).

0
0