Getty Images

France - Les notes : Mbappé, seule éclaircie d'une attaque hors-sujet

Les notes : Mbappé, seule éclaircie d'une attaque hors-sujet

Le 03/09/2017 à 23:54Mis à jour Le 04/09/2017 à 11:32

QUALIFICATIONS COUPE DU MONDE 2018 – Hormis un Kanté efficace et un Mbappé entreprenant, l'équipe de France a étalé une maladresse et une imprécision qui lui a coûté deux points, dimanche face au Luxembourg (0-0). A l'image d'un Kurzawa hors sujet, d'un Koscielny très fébrile et d'un Giroud invisible.

Hugo Lloris : 5

On a aimé : Sauvé par son poteau sur la frappe de Rodrigues (79e), il a par ailleurs fait preuve de concentration sur ses rares interventions.

On n'a pas aimé : RAS.

En bref : Un match sans histoire.

Djibril Sidibé : 5

On a aimé : Très dangereux à trois reprises : d'une frappe non cadrée (18e), d'une tête bien sentie en position d'avant-centre (63e) et d'une frappe sèche en fin de match (89e). Le Monégasque a joué très haut et a aimanté les ballons.

On n'a pas aimé : Quel gâchis dans ses centres !

En bref : Il lui manque de la précision.

Laurent Koscielny : 3,5

On a aimé : Toujours aussi solide sur les duels arrêtés au sol.

On n'a pas aimé : Tellement fiable en Bleu, Laurent Koscielny a vécu une soirée très compliquée. Sa relance ratée dans l'axe (49e) l'a sorti de son match et l'entrée de Gerson Rodrigues l'a mis dans l'embarras. Surpris par la vivacité de l'ailier luxembourgeois, il est mangé en vitesse sur l'énorme occasion luxembourgeoise (79e).

En bref : Il a fait la sieste avant la pause et ne s'est pas réveillé ensuite.

Koscielny (France) face au Luxembourg

Koscielny (France) face au LuxembourgGetty Images

Samuel Umtiti : 5

On a aimé : Son assurance dans les duels. Il a vécu 90 minutes sans histoire. Flanqué d'un Koscielny peu inspiré, il s'est imposé comme le taulier de l'axe.

On n'a pas aimé : RAS.

En bref : Peu de travail mais de l'application.

Layvin Kurzawa : 3

On a aimé : Sa disponibilité. Il a joué au poste d'ailier gauche, un rôle qui lui va bien. Kurzawa a su trouver les espaces en combinant avec Lemar ou Mbappé.

On n'a pas aimé : Son imprécision. Si la France a péché dans la finition, c'est aussi parce que ses latéraux ont manqué de réussite sur leurs centres. En particulier Kurzawa. Son pied gauche l'a trahi ce dimanche et il a abusé des centres dans les airs alors que le remplacement de Giroud réclamait des combinaisons à terre. 41 ballons perdus, aucun centre réussi (sur 17 tentatives) : sa soirée fut un calvaire.

En bref : Espérons qu'en octobre, Mendy sera complètement remis d'aplomb.

N'Golo Kanté : 5,5

On a aimé : Lui a mis de l'intensité dans ses courses. Luxembourg ou pas, N'Golo Kanté cavale. Au four, au moulin et partout ailleurs, il a contribué à étouffer l'adversaire. Une vraie pieuvre qui a fait le travail de l'ombre pour s'éviter une très mauvaise surprise en contre.

On n'a pas aimé : Dans ce genre de match, il doit forcer sa nature. Il s'est trouvé de nombreuses fois en position de frappe. Globalement, il n'est pas aussi inspiré dans ses choix vers l'avant que dans la récupération.

En bref : Irréprochable, ou presque.

Paul Pogba : 3

On a aimé : Sa sixième frappe, enfin cadrée (37e), et sa tête sur le poteau témoignent de sa grosse activité.

On n'a pas aimé : Il a beaucoup tenté et beaucoup raté. Propulsé quasiment numéro 10, il a participé au gaspillage collectif en trouvant trop peu souvent la cible. Il aurait dû simplifier son jeu et réduire ses touches de balle.

En bref : Rattrapé par sa suffisance après un début de saison pourtant réussi.

Paul Pogba (France) face au Luxembourg

Paul Pogba (France) face au LuxembourgGetty Images

Kylian Mbappé : 5,5

On a aimé : Ses accélérations, le caviar qu'il donne à Griezmann (13e), un déboulé plein axe où il élimine trois Luxembourgeois (22e). Durant la première demi-heure, on a vu que lui. Chaque fois qu'il touche le ballon, il se passe quelque chose. Il a le sens du collectif mais va parfois trop vite pour ses coéquipiers.

On n'a pas aimé : Une seconde période beaucoup plus discrète. Son début de saison tronqué explique son manque de rythme.

En bref : Lui a secoué le cocotier.

  • Remplacé par Kingsley Coman (60e).

Thomas Lemar : 4

On a aimé : Beaucoup d'activité et de disponibilité.

On n'a pas aimé : On n'a pas reconnu le Lemar flamboyant de jeudi dernier. Beaucoup d'imprécisions, des centres qui ne trouvent pas leur cible : le Monégasque a montré un tout autre visage. Ses coups francs, nombreux, n'ont jamais fait peser de menace sur le but luxembourgeois.

En bref : Une semaine en clair-obscur.

Antoine Griezmann : 3,5

On a aimé : Son coup franc à 35 mètres sur la barre est un bijou qui aurait mérité un meilleur sort. Son début de match et ses combinaisons fulgurantes avec Mbappé ont dessiné de belles promesses.

On n'a pas aimé : Ses deux plats du pied trop ouvert à six mètres du but (13e) puis au point de penalty (58e). A l'arrivée, ses deux échecs coûtent deux points aux Bleus. Il a brusquement disparu en seconde période.

En bref : Un joueur de sa classe ne peut pas rater deux occasions aussi énormes.

  • Remplacé par Fekir (81e).
Antoine Griezmann (France) face au Luxembourg

Antoine Griezmann (France) face au LuxembourgGetty Images

Olivier Giroud : 3

On a aimé : Très précieux sur corners défensifs et dans le premier pressing. Il a contribué à mettre en échec la relance du Luxembourg.

On n'a pas aimé : Au côté des fusées Lemar et Mbappé, il a parfois ralenti le jeu en ajoutant des touches de balle inutiles et sa complémentarité technique avec eux n'a pas sauté aux yeux. Rarement dangereux, il s'est cassé les dents au milieu des tours luxembourgeoises. A sa décharge, il n'a pas eu beaucoup de munitions à se mettre sous la dent.

En bref : Jamais dans le ton.

  • Remplacé par Alexandre Lacazette (60e).
0
0