AFP

France-Suède - La route est dégagée mais les Bleus peuvent emprunter le boulevard

La route est dégagée mais les Bleus peuvent emprunter le boulevard

Le 11/11/2016 à 07:18Mis à jour Le 11/11/2016 à 07:19

QUALIFICATIONS COUPE DU MONDE 2018 - En cas de victoire face à la Suède, l'équipe de France prendrait seule les commandes de son groupe. Après la victoire aux Pays-Bas, cette rencontre peut être un deuxième tournant.

Le contexte :

Le deuxième étage de la fusée. Après avoir décroché la victoire a priori la plus importante de ces éliminatoires sur la pelouse des Pays-Bas (0-1) et pris la tête de leur groupe, les Bleus ont l'occasion de prendre seuls les commandes, reléguer leur premier concurrent à trois points et prendre une première option significative pour la qualification. Seule la Suède s'accroche encore à leurs basques avec le même nombre de points (7). Une victoire au Stade de France et la route vers la Russie se transformerait en boulevard.

Sur ce qu'ils ont montré depuis un an, les Bleus ne viseront pas autre chose. Après un double rendez-vous parfaitement maîtrisé face à la Bulgarie (4-1) et aux Pays-Bas (0-1), l'équipe de France est gonflée de certitudes. Sa défense, autour d'un axe Varane-Koscielny insubmersible, et son attaque, quelques soient les individualités qui l'animent, sont en pleine bourre. Le couac inaugural en Biélorussie (0-0) est oublié. La France est une machine lancée à pleine vitesse et la Suède semble un peu trop frêle pour l'arrêter.

Antoine Griezmann France Bulgarie

Antoine Griezmann France BulgariePanoramic

Privés de Zlatan Ibrahimovic, le meilleur buteur de l'histoire de la sélection (62 réalisations en 116 matches), les Scandinaves ont entamé une nouvelle ère après un Euro complètement raté (1 point et dernier du groupe). Pour l'instant, un nul assez heureux contre les Pays-Bas (1-1), une victoire étriquée mais importante au Luxembourg (1-0) et une autre convaincante contre la Bulgarie (3-0) donnent l'impression qu'un groupe se met en place, lui épargnant la critique. Mais la France, c'est une autre paire de manche.

Les Bleus devraient se présenter dans leur 4-4-2 désormais traditionnel avec Matuidi et Pogba à la récupération. Patrice Evra, de retour dans le groupe, devrait être préféré à Lucas Digne, jamais vraiment convaincant en sélection. La seule incertitude concerne la pointe. Olivier Giroud, de retour de blessure, devrait débuter la rencontre à la place d'un Kevin Gameiro pourtant bouillant face à la Bulgarie.

L'atmosphère qui entourera la rencontre sera forcément particulière. Les hommes de Didier Deschamps devront appréhender le contexte particulier d'un match qui se déroulera un an presque jour pour jour après les attentats du 13 novembre 2015, qui avaient pris pour cible, entre autres, le Stade de France où les Bleus affrontaient l'Allemagne en match amical.

Olivier Giroud avec l'équipe de France

Olivier Giroud avec l'équipe de FrancePanoramic

Le joueur à suivre : Paul Pogba

L'histoire de Paul Pogba avec les Bleus est faite de hauts, de bas, de quelques fulgurances et beaucoup de prestations sans relief. Mais le milieu de Manchester United reste sur un grand match à Amsterdam face aux Pays-Bas (0-1), sans doute son plus abouti sous le maillot de l'équipe de France. Agira-t-il comme un déclic ? Permettra-t-il à Pogba d'entamer un cycle vertueux en sélection ? C'est l'un des enjeux annexe de ce France-Suède.

Paul Pogba (Pays-Bas France)

Paul Pogba (Pays-Bas France)AFP

Ils ont dit

  • Didier Deschamps (sélectionneur de la France)
" Il faudra de la vitesse, de la variété, de la percussion et de la justesse technique. Car tout est réduit. "
  • Janne Andersson (sélectionneur de la Suède)
" On va jouer bas, on va essayer de ne pas se projeter trop vite, conserver la balle, jouer notre propre jeu et mettre l'équipe de France en difficulté."

Trois stats à avoir en tête

2. L'équipe de France n'a subi que deux tirs cadrés lors de ses trois derniers matches. Si les Bleus ont brillé offensivement durant l'Euro, le retour de Varane a stabilisé l'ensemble.

112. Les Bleus ont inscrit 112 buts en 58 matches sous l'ère Didier Deschamps. Un record depuis Michel Hidalgo (139 buts en 75 matches).

0. La Suède n'a participé à aucune des deux dernières éditions de la Coupe du monde et il faut remonter à 2006 pour voir la trace des Scandinaves dans un Mondial.

André-Pierre Gignac (France) n'a pas été en réussite face à la Suède

André-Pierre Gignac (France) n'a pas été en réussite face à la SuèdePanoramic

Notre avis :

La France a trop de certitudes pour trembler face à la Suède qui en manque. Les Bleus devraient s’imposer sans trop de souci après avoir dévoré la Bulgarie et dominé leur sujet aux Pays-Bas. Les hommes de Didier Deschamps vont simplement devoir se rendre le match plus facile en ouvrant le score rapidement sous peine de tourner en rond comme en Biélorussie.

0
0