Panoramic

L'Angleterre n'a pas changé mais Lallana l'a sauvée à la dernière seconde

L'Angleterre n'a pas changé mais Lallana l'a sauvée à la dernière seconde

Le 04/09/2016 à 19:59Mis à jour Le 04/09/2016 à 22:43

L'équipe d'Angleterre version Allardyce a démarré sa campagne de qualification pour la Coupe du monde 2018 par une victoire tirée par les cheveux en Slovaquie (0-1), dimanche à Trnava. Adam Lallana a marqué le but vainqueur à la 95e minute de jeu. Le joueur de Liverpool n'avait jamais encore marqué en sélection.

Sam Allardyce peut remercier Adam Lallana. Pour sa première sur le banc des Three Lions, le successeur de Roy Hodgson a longtemps cru que la victoire lui échapperait dimanche, à Trnava. Mais son milieu offensif est parvenu, au bout du temps additionnel (90e+5), à offrir les trois points à l'Angleterre face à la Slovaquie (0-1). Un succès laborieux mais précieux pour les coéquipiers de Wayne Rooney, qui débutent leur campagne de qualification de la meilleure des manières. Du moins, sur le plan comptable.

Le scénario de la rencontre dit beaucoup de la prestation des joueurs de "Big Sam", qui n'ont pas été à la hauteur des attentes. Les supporters anglais attendaient des leurs qu'ils affichent un visage conquérant après l'élimination lors des huitièmes de finale de l'Euro contre l'Islande (2-1). Mais il faut croire que digérer cette défaite humiliante nécessitera du temps et un réel travail de fond pour redonner de l'allant à un groupe talentueux mais en difficulté sur le terrain.

Premier but en sélection pour Lallana

Comme ses huit prédécesseurs, Sam Allardyce a donc débuté son règne par une victoire. Mais celle-ci a été particulièrement longue à se dessiner. Pourtant, la Slovaquie a facilité la tâche de son adversaire. Après une première période particulièrement triste à l'issue de laquelle seul Raheem Sterling avait frappé au but (38e), Martin Škrtel a eu la « bonne » idée de marcher volontairement sur la jambe d'Harry Kane et de se faire exclure par l'arbitre pour un second carton jaune mérité (57e).

Les Slovaques ont du coup passé une grosse demi-heure à subir sans jamais parvenir à se donner de l'air. Wayne Rooney, qui fêtait sa 116e sélection, un record pour un joueur de champ anglais, a été le premier à se mettre en évidence (65e). Mais c'est Adam Lallana qui a obtenu les deux meilleures occasions, frappant d'abord sur le poteau (76e), avant de buter dans la foulée sur Matúš Kozáčik (76e). En toute logique, c'est le joueur des Reds qui a fini par trouver la solution d'une frappe à bout portant mal négociée par le gardien slovaque (0-1, 90e+5). Son tout premier but en sélection. Difficile de trouver meilleur timing.

La Slovénie arrache le nul en Lituanie, l'Ecosse se fait plaisir à Malte

A Vilnius aussi, tout s'est joué dans les derniers instants de la rencontre. La Lituanie pensait s'être mise à l'abri en première période en prenant deux buts d'avance grâce à Fiodor Cernych (1-0, 32e) et Vykintas Slivka (2-0, 34e). Mais Rene Krhin (2-1, 77e) a réussi à réduire l'écart dans un premier temps. Avant que l'ancien Marseillais Boštjan Cesar ne parvienne à égaliser dans le temps additionnel (2-2, 93e).

Opposés à une faible équipe de Malte, les Ecossais ont pour leur part réussi un festival sur la pelouse du petit stade de Ta' Qali (1-5). Le joueur de Hull, Robert Snodgrass, a notamment signé un triplé (10e, 60e, 84e) tandis qu'Alfred Effiong a brièvement entretenu l'espoir pour les locaux en égalisant en première période (14e). Un succès qui permet à la sélection de Gordon Strachan d'occuper la tête du groupe F.

Groupe F :

  • Slovaquie - Angleterre : 0-1
  • Lituanie - Slovénie : 2-2
  • Malte - Ecosse : 1-5
0
0