AFP

Sans briller mais avec sérieux, l'Angleterre enchaîne

Sans briller mais avec sérieux, l'Angleterre enchaîne

Le 26/03/2017 à 18:04Mis à jour Le 26/03/2017 à 21:22

QUALIFICATIONS COUPE DU MONDE - Avec des buts de Jermain Defoe et de Jamie Vardy, l'Angleterre a remporté une nouvelle victoire contre la Lituanie (2-0). Avec cette quatrième victoire, les Three Lions, qui n'ont toujours pas encaissé de but dans ces qualifications pour le Mondial 2018, confortent leur avance en tête du groupe F.

L'Angleterre a assuré le minimum syndical face à la Lituanie. Vainqueur logique face à un adversaire beaucoup plus faible (2-0), dimanche après-midi à Wembley, la sélection anglaise a conforté la première place de la poule F et distancé la Slovénie et la Slovaquie de 5 et 7 points avec un match en plus au compteur. Sans briller outre-mesure cette sélection anglaise a effectué la prestation idoine pour continuer son bonhomme de chemin dans ces qualifications pour la Coupe du monde 2018.

Parfaitement lancée dans cette rencontre par le but de Jermain Defoe (21e), titulaire surprise à la pointe de l'attaque et auteur de son premier but en sélection depuis quatre années (et le 22 mars 2013 lors d'un succès 0-8 à Saint-Marin), la formation de Gareth Southgate a dirigé sa barque de main de maître tout en se permettant de ne jamais pousser la machine à fond non plus. Jamais réellement inquiétée dans cette partie, elle a dû attendre l'heure de jeu et le but de renard des surfaces marqué par Jamie Vardy (66e) pour se mettre à l'abri. Ce match marqué par l'hommage rendu aux victimes de l'attaque terroriste survenue à Londres en milieu de semaine n'a jamais réussi à trouver un véritable rythme.

Des questions quand même

Le reste de la partition offensive de l'Angleterre a eu de quoi poser quelques questions quand même. A contre-courant sur la pelouse de Wembley, Dele Alli, le maître à jouer de cette sélection, n'a jamais su trouver le bon tempo pour diriger le jeu anglais et créer le décalage au sein de la défense très regroupée de la faiblarde Lituanie, venue jouer le contre et le match nul plus qu'autre chose. Idem pour Raheem Sterling, auteur d'un début de match canon, avant de disparaître suite à une blessure. Il a fallu les entrées de Marcus Rashford et Jamie Vardy à l'heure de jeu pour que les Three Lions passent la seconde. Même feutrée, cette Angleterre est restée largement au-dessus de son rival.

Il y a un énorme point positif à retenir de ce match quelconque : le nouveau clean-sheet obtenu par cette équipe d'Angleterre et l'excellente prestation défensive du quatuor Kyle Walker, John Stones, Michael Keane, Ryan Bertrand. Cinq rencontres disputées dans le cadre de ces éliminatoires du Mondial 2018, zéro but encaissé. Vu l'état global de cette sélection après l'Euro 2016, cette statistique a de quoi être mise en avant. L'Angleterre a posé des bases solides pour son opération restructuration. Les petites défaux, eux, n'appartiennent qu'au registre du détail.

0
0