AFP

La Suède s'accroche, les Pays-Bas explosent

La Suède s'accroche, les Pays-Bas explosent
Par AFP

Le 25/03/2017 à 19:55Mis à jour Le 26/03/2017 à 00:38

QUALIFICATIONS COUPE DU MONDE 2018 - Victoire tranquille pour la Suède ce samedi à la Friends Arena face à la Biélorussie (4-0). Elle reste à trois points des Bleus. Les Pays-Bas ont chuté en Bulgarie (2-0) et décrochent dans la course à la qualification pour la coupe du monde russe.

Prenez vos agendas et notez bien cette date : le 9 juin. Ce soir-là, le match Suède-France pourrait conditionner en grandes parties les chances des Bleus d'aller en Russie. Car ce samedi, la Suède a parfaitement mis la pression sur les Bleus en prenant provisoirement la tête du Groupe A après sa victoire brillante face à la Biélorussie (4-0). Face aux modestes Bélarusses, leur entreprise de pilonnage a porté ses fruits au retour des vestiaires. Déjà auteur de l'ouverture du score sur penalty (19), l'attaquant du RB Leipzig Emil Forsberg a tué le match sur une frappe relâchée par le gardien Andrei Gorbunov (49), digne d'Arconada sur ce coup-là. Marcus Berg (57) et Isaac Kiese Thelin (78) ont ensuite soigné la différence de buts pour se mettre à couvert.

La Russie s'éloigne pour les Pays-Bas

Les Pays-Bas, eux, ont clairement décroché. Déjà absents de l'Euro, les Oranje n'ont jamais été aussi loin de Moscou. Les Néerlandais, maitres de la possession, ont chuté devant des Bulgares bien plus unis et plus efficaces. Avec 7 points, ils sont désormais quatrièmes, à six points de la France, leader du groupe. Ils comptent deux points de retard sur leur adversaire du soir et trois sur la Suède. L'attaquant bulgare Delev a ouvert le score dès la 5e minute. Après une longue passe de Slavchev, il a bien profité d'un malentendu entre le défenseur débutant De Ligt et le gardien Zoet. A la 20e minute, Delev a doublé la mise: recevant une passe de Kostadinov, il a marqué d'une frappe de 20 mètres, alors que De Ligt regardait impuissant.

Les Néerlandais ont multiplié les maladresses et n'ont menacé le but bulgare qu'à la 36e minute, mais le défenseur bulgare Bojinov a contré la frappe de Dost. A la 45e minute, à quelques mètres de la ligne de but, Dost recevait une passe de Klaassen mais ratait le cadre. En première période, les Néerlandais, mal coordonnés, n'ont jamais réussi à trouver le cadre. Dès le début de la deuxième période, ils ont redoublé de pression, leurs frappes devenant plus précises, mais sans jamais aboutir. Promes tentait une frappe à 25 mètres, mais le gardien bulgare Mihailov déviait le ballon (57). Cinq minutes plus tard, Klaassen se heurtait de nouveau à Mihailov, qui repoussait ensuite facilement une faible frappe de la tête de Dost à la 82e.

0
0