Le mercato show de la Série A italienne : de la Juventus au Genoa, le point complet

Le mercato italien plus fort que l'austérité
Par Eurosport

Le 09/01/2013 à 23:56

Cet hiver, la Serie A est l'un des marchés des transferts les plus dynamiques. En dehors des clubs romains, les principales formations sont actives.

Après la période des fêtes, voici la période des agents de joueurs. Branchés 24 heures sur 24 sur leur(s) téléphone(s), ils essayent de répondre à la demande des clubs. Le mercato de janvier est toujours actif en Italie, et cette année peut-être encore plus car tous les signaux sont au vert pour agiter le marché : des noms importants à l'agonie luttant contre la relégation et souhaitant se renforcer (Palerme, Genoa), aux petits qui voient en ce mercato hivernal la dernière possibilité de recruter pour se sauver (Sienne, Cagliari, Pescara, Torino), en passant par les gros bien placés souhaitant faire un coup (Naples, Juve, Lazio), ou encore ceux qui veulent dégraisser (Inter, Milan). Tentons de démêler le vrai du faux en oubliant la case "fantasme".

Eurosport

Le soleil est au beau fixe à Turin. Leader de la Série A et qualifié en Ligue des champions, le club turinois a une idée fixe depuis douze mois : trouver son fuoriclasse devant. Si le club a échoué dans cette quête l'été dernier, il s'est remis au travail cet hiver. Les deux principales pistes mènent à Didier Drogba et Fernando Llorente. L'un est expérimenté et très cher, l'autre est plus dans une vision à long terme et arrive en fin de contrat. La Juve négocie avec ces deux joueurs (le démenti de Drogba lundi est trop mou pour être vrai) et aimerait même en avoir un dès janvier. Si pour Drogba, c'est raté, CAN oblige, pour Llorente, un petit pécule économique à Bilbao pourrait séduire le président basque, qui ne compte plus sur son joueur.

Transferts déjà réalisés : Peluso est arrivé suite à la blessure de Chiellini et Conte souhaite l'utiliser côté gauche de la défense à trois, même si, en réalité, l'ancien joueur de Bergame évolue plutôt comme latéral gauche. De son côté, Lucio est déjà reparti. Une erreur de casting de la Juve qui n'a pas répété l'opération Pirlo.

Lazio et Roma, le calme plat

Claudio Lotito a beau dire avant chaque mercato qu'il va investir, on ne voit pas venir grand chose. Son club, la Lazio, s'est surtout fait remarquer pour avoir dégraissé en se séparant de Tommaso Rocchi (transfert), Matuzalem (prêt) alors que le club cherche désespérément un pigeon… pardon, un club, pour accueillir le surcoté Mauro Zarate.

Eurosport

Du côté du rival giallorosso, c'est également très calme. L'agent de Stekelenburg vient d'annoncer à la presse néerlandaise qu'il allait rencontrer les dirigeants de l’AS Roma pour trouver une solution : il ne joue plus et s'est fait passer devant par le troisième gardien du club, Mauro Goicoechea. Nicolas Burdisso est très demandé mais lui souhaite rester et la Roma n'a que trois défenseurs centraux. Le milieu brésilien Marquinho est également courtisé mais il vient de refuser un transfert à Palerme. Grêmio est intéressé. Du côté des arrivées, rien n'est prévu.

Naples, une défense à renforcer

Sharkfoot

La Fiorentina pense à l'avenir

Sharkfoot

Inter et Milan, il faut dégraisser

Les deux clubs milanais veulent dégraisser. D'un côté, Milan cherche à se séparer des inutiles Bakaye Traoré, Djamel Mesbah et Luca Antonini, en plus d'avoir déjà vendu Alexandre Pato pour une coquette somme (15M€). De l'autre, l'Inter cherche preneur pour Alvarez, Silvestre, Jonathan et Sneijder. On peut leur souhaiter bien du courage car cela ne s'annonce pas simple.

Imago

L'Inter a plusieurs recrues dans le viseur : Sorrentino (Chievo) pour jouer la doublure d'Handanovic, Schelotto (Atalanta) pour animer un peu le côté droit intériste, Lodi (Catane) pour le poste de regista afin d'amener un peu de créativité au milieu de l'Inter, véritable point faible de l'équipe, alors que Tommaso Rocchi est déjà arrivé pour le poste d'attaquant de réserve, derrière Milito. Un transfert incompréhensible qui bloque la progression du jeune Livaja. Longo pourrait quant à lui revenir plus tôt que prévu de son prêt à l'Espanyol.

Palerme et le Genoa les plus actifs

LaPresse

Eurosport

0
0