AFP

10e journée - L'AS Rome ne s'arrête plus, la Juve replonge dans ses doutes

L'AS Rome ne s'arrête plus, la Juve replonge dans ses doutes
Par AFP

Le 28/10/2015 à 22:58Mis à jour Le 28/10/2015 à 23:29

SERIE A - L'AS Rome a engrangé mercredi face à l'Udinese une 5e victoire de rang en championnat (3-1) et repris la place de leader laissée mardi à l'Inter. Alors que la Fiorentina et Naples tiennent le rythme des Giallorossi, la Juventus est retombée dans ses travers en s'inclinant à Sassuolo (1-0). Elle pointe désormais au 12e rang du classement.

L'AS Rome est lancée et bien lancée. Elle a repris mercredi la tête du championnat d'Italie en battant sans trembler l'Udinese lors de la 10e journée (3-1). Et le bilan des dernières semaines romaines est éloquent: cinq victoires consécutives avec 17 buts inscrits. La Roma est partie pied au plancher mercredi, avec deux buts dans les 10 premières minutes, signés Miralem Pjanic (cinq buts déjà cette saison) et Maicon. En deuxième période, c'est Gervinho (cinq buts lui aussi) qui a porté le score à 3-0.

L'Olimpico a donc encore assisté à un festival offensif, mais il a aussi constaté que la Roma ne parvenait pas à se débarrasser de sa sale habitude d'encaisser toujours au moins un but. Le Français Cyril Théreau a en effet réduit la marque à la 77e minute et laissé Garcia à ses réflexions sur la fragilité de sa défense. La Roma n'est parvenue qu'une seule fois cette saison à finir un match sans encaisser de but. C'était contre Frosinone. La Roma fonce, mais ils sont plusieurs à tenir le rythme derrière. Le quatuor de poursuivants est cependant devenu trio, la Lazio Rome (6e) s'inclinant sur la pelouse de l'Atalanta Bergame (2-1) et se retrouvant à cinq longueurs.

Une soirée cauchemardesque pour la Juve

Mais deux points derrière le leader giallorosso, ils sont donc encore trois : Naples (2e), la Fiorentina (3e) et l'Inter (4e). Le Napoli s'affirme match après match comme un candidat au titre, porté par la réussite de Gonzalo Higuain, auteur face à Palerme de son 8e but de la saison. Mertens a marqué lui aussi et Naples s'est imposé 2-0. La Fiorentina, elle, s'est bien remise de ses deux revers d'affilée contre Naples et la Roma en allant battre l'Hellas Vérone 2-0. Le duo Rossi-Kalinic, à l'oeuvre sur le deuxième but, peut amener la Viola très haut. Mardi, l'Inter avait été moins convaincante, mais s'était rassurée en battant Bologne, qui a limogé mercredi son entraîneur Delio Rossi, remplacé par Roberto Donadoni. Ce succès 1-0 est le premier de l'Inter après quatre matches sans victoire (une défaite et trois nuls).

De son côté, l'AC Milan va mieux, même s'il reste fragile. Depuis la claque infligée par Naples (4-0 à San Siro), l'équipe de Sinisa Mihajlovic a pris sept points en trois matches, dont trois mercredi face au Chievo Vérone (1-0). Le but milanais a été inscrit par Luca Antonelli au bout d'une très jolie action à trois avec Giacomo Bonaventura et Carlos Bacca. Et il donne de l'air à Mihajlovic, qui ramène son équipe dans la première partie de classement (9e).

La Juventus a en revanche rechuté. Alors qu'elle semblait avoir enfin trouvé l'équilibre, la Vieille Dame a trébuché à Sassuolo (1-0), qui, pour sa troisième saison depuis son accession en Serie A, s'affirme comme l'une des bonnes équipes du championnat (5e). Le but de Sassuolo a été inscrit par Nicola Sansone d'un coup franc absolument magnifique. En prime, Giorgio Chiellini a été expulsé. La Juve reste 12e et compte 11 points de retard sur la Rome. Plus qu'un gouffre.

0
0