AFP

Serie A : La Juve s'impose devant Milan sur le fil et dans la polémique (2-1)

La Juve s'en sort sur le fil

Le 10/03/2017 à 22:44Mis à jour Le 10/03/2017 à 23:09

SERIE A - Un penalty très sévère transformé par Paulo Dybala au bout du temps additionnel a permis à la Juventus de s'imposer devant l'AC Milan (2-1) vendredi, lors de la 28e journée. La Vieille Dame, largement dominatrice sur l'ensemble du match, a ainsi signé sa 31e victoire consécutive à domicile et prend provisoirement 11 points d'avance sur la Roma en tête du classement.

Ce match d'ouverture de la 28e journée de Serie A nous a offert une fin épique au Juventus Stadium. Car les Turinois, leaders du championnat, ont longtemps été malmenés et sont venus à bout de l'AC Milan à l'ultime seconde du match, grâce à un penalty très généreusement accordé par M. Massa que Dybala a transformé (2-1, 90e+7). Ils prolongent ainsi leur incroyable série de 31 victoires consécutives à domicile en Serie A. Ce succès étriqué mais mérité permet à la Vieille Dame de compter onze longueurs d'avance sur son dauphin, la Roma, qui doit se rendre à Palerme ce dimanche.

Privée de Chiellini, Cuadrado et Mandzukic, la formation de Massimiliano Allegri a copieusement dominé l'actuel septième de Serie A, contraint à défendre très bas face aux assauts turinois. Le trio Dybala-Higuain-Pjaca a donné le tournis à l'arrière-garde des Rossoneri. A force de pousser, Benatia, qui avait déserté sa défense après une interception, a pu ouvrir le score, seul face à Donnarumma, d'une frappe rageuse (1-0, 30e). Coupable d'un petit relâchement, la Juventus s'est ensuite fait surprendre juste avant la pause sur un contre bien négocié par Deulofeu et conclu par Bacca (1-1, 43e).

Dès la reprise, les Turinois ont continué de pousser fort. Mais ils se sont heurtés à un très grand Donnarumma. Le portier de 18 ans a réussi 9 arrêts de grande classe et a presque tout repoussé. Jusqu'au bout du temps additionnel, après même l'exclusion de Sosa (90e+3). L'arbitre, M. Davide Massa, a alors décidé d'accorder un penalty extrêmement généreux pour une main pourtant involontaire dans la surface, intervenue juste après une parade spectaculaire du gardien milanais devant Higuain (90e+5). Dybala n'a pas tremblé pour offrir un précieux succès aux siens. Idéal pour la confiance à quatre jours de la réception de Porto en huitième de finale retour de la Ligue des champions.

0
0