Getty Images

Malgré le pont d'or du PSG, Allegri devrait bien prolonger à la Juventus

Allegri prêt à craquer face au pont d'or du PSG?

Le 05/06/2017 à 09:59Mis à jour Le 05/06/2017 à 10:10

TRANSFERTS - Au surlendemain de la défaite turinoise à Cardiff, en finale de la Ligue des champions, la presse italienne s'intéresse à la situation contractuelle de Massimiliano Allegri. En fin de contrat en 2018, l'entraîneur de la Juventus va rencontrer ses dirigeants cette semaine pour discuter d'une prolongation, lui qui disposerait en parallèle d'une offre alléchante du PSG.

Deux ans après la désillusion de Berlin, sa Juventus est de nouveau tombée face à un cador espagnol en finale de la Ligue des champions... De quoi envisager un départ ? "Je vais rester à la Juventus la saison prochaine", a rétorqué Massimiliano Allegri à la télévision italienne samedi soir, dans la foulée de la défaite 4-1 de son équipe face au Real Madrid.

Ce lundi, La Gazzetta dello Sport ouvre pourtant sa Une avec cette information : le PSG souhaiterait recruter l'entraîneur italien et lui offrirait un salaire de 10 millions d'euros par an. De quoi faire réfléchir Allegri, qui culmine actuellement à 5,5 millions par an à Turin ? Si le quotidien au papier rose croit savoir que "Max" ne serait pas insensible à cette offre, et rappelle qu'Unai Emery plaît à l'AS Roma, un départ de l'entraîneur de la Juventus semble toutefois peu probable.

Allegri veut un plus gros salaire et des recrues

Ce dernier va en effet rencontrer ses dirigeants ce mercredi pour parler prolongation (son contrat expire en 2018), salaire (il réclamerait 8 millions par an), mais aussi mercato. Allegri souhaiterait deux ou trois renforts de premier choix pour permettre à sa Juventus de rester dominante en Italie et de continuer à se frotter au gratin européen lors des années à venir. Vu tout ce qu'il a accompli à Turin depuis trois ans, difficile d'imaginer ses dirigeants ne pas accéder à ses demandes.

Surtout qu'Arsenal, où il a souvent été annoncé, a prolongé Arsène Wenger récemment et qu'à Paris, Nasser Al-Khelaïfi a assuré le 27 mai dernier que son entraîneur Unai Emery allait rester. Ça ne serait évidemment pas la première fois que le président du PSG conforte son entraîneur avant de le remercier, mais la tendance n'est clairement plus à un départ de l'Espagnol et aller débaucher Allegri à la Juve ne serait pas une mince affaire. On devrait de toute façon en savoir plus sur l'avenir de l'Italien dans la semaine.

Vidéo - Al-Khelaïfi : "Emery va rester à 200%"

00:38
0
0