AFP

PSG : Unai Emery déjà d'accord avec l'AS Roma pour la saison prochaine ?

Emery déjà d'accord avec l'AS Roma ?

Le 21/04/2017 à 10:06Mis à jour Le 21/04/2017 à 15:37

TRANSFERTS - Sous contrat avec le PSG jusqu'en juin 2018, Unai Emery aurait trouvé un accord avec l'AS Roma via Monchi, selon le Corriere dello Sport. Une information démentie par l'actuel directeur sportif de Séville puis le technicien parisien en conférence de presse.

Deuxième de Serie A, la Roma cherche en effet un entraîneur. Luciano Spalletti arrive en fin de contrat au 30 juin et a répété qu'il ne resterait pas au club s'il ne remportait pas de trophée cette saison. Distancé par la Juventus en championnat (huit points de retard à six journées de la fin), éliminé de la Ligue Europa par l'OL et de la Coupe d'Italie par la Lazio, le club romain est bien parti pour faire chou blanc cette saison. Et donc changer de coach.

Plusieurs noms circulent ainsi dans la presse italienne ces derniers jours pour succéder à Spalletti. Roberto Mancini et Laurent Blanc, sans poste actuellement, sont régulièrement cités. Unai Emery également, en dépit de sa situation contractuelle avec le PSG, où il lui reste un an de contrat. Pas non plus certain d'être conservé cet été, malgré le soutien répété de son président Nasser Al-Khelaïfi, l'Espagnol aurait donné son accord à l'AS Roma via Monchi, son ancien acolyte à Séville, qui travaille déjà en coulisses sur le futur projet romain, bien que sa collaboration avec l'AS Roma n'ait pas encore été officialisée.

Monchi dément un accord avec Emery, qui en fait de même

Que cet accord existe ou non entre Emery et le club italien, le mot de la fin reviendra de toute façon au PSG, en mesure de pouvoir garder son entraîneur s'il le souhaite. Un souhait qui dépendra sans doute de la fin de saison des Parisiens, deuxièmes de Ligue 1 derrière Monaco, qu'ils doivent encore affronter en demi-finale de la Coupe de France. De son côté, Unai Emery n'a jamais fait part publiquement de son envie de quitter Paris. "Mon envie n’a pas changé. Je suis content ici. Je veux m’améliorer, grandir. Je travaille comme si j’allais rester ici toute ma vie", confiait-il par exemple le 4 avril dernier. Selon le Corriere, il a en tout cas assuré ses arrières, au cas où...

0
0