Panoramic

Serie A : Naples s'impose sur le terrain de la Roma avec un doublé de Mertens (1-2)

Mertens ramène Naples sur les talons de la Roma
Par AFP

Le 04/03/2017 à 16:55Mis à jour Le 04/03/2017 à 17:39

SERIE A - Deux buts de Dries Mertens ont permis à Naples de signer une victoire importante sur le terrain de l'AS Rome samedi, lors de la 27e journée (1-2). La réaction de la Louve, qui a réduit l'écart par Kevin Strootman, a été trop tardive. Troisièmes au classement, les Napolitains reviennent à deux longueurs de Romains, deuxièmes.

Naples s'est fait très peur sur la fin à Rome. Mais les Napolitains ont résisté au retour de la Roma pour signer un beau succès dans la capitale italienne samedi, lors de la 27e journée (1-2). Une victoire inspirée par un excellent Dries Mertens, auteur d'un doublé (26e, 50e). Les Romains, revenus à un but grâce à Kevin Strootman (89e), ont poussé pour égaliser, trouvant même la barre, mais en vain.

Dauphins de la Juventus, ils n'ont plus que deux longueurs d'avance sur leur adversaire du jour au classement. Et la Vieille Dame prendra dix points d'avance en tête du classement dimanche si elle s'impose à Udine.

Une préparation idéale avant la réception du Real Madrid

Malgré ce coup de chaud en fin de match, la victoire est méritée pour Naples, qui a proposé certaines séquences de très haut niveau et n'a jamais semblé traumatisé par ses deux revers consécutifs, contre l'Atalanta en Serie A (2-0) puis la Juventus en Coupe (3-1).

Les deux buts de l'équipe de Maurizio Sarri, expulsé en deuxième période, ont été inscrits par le Belge Dries Mertens (26e, 50e), désormais auteur de 18 buts cette saison. Le petit attaquant de Naples a ouvert le score sur une passe en profondeur de Marek Hamsik, profitant de l'alignement approximatif de Kostas Manolas et de la sortie tardive de Wojciech Szczesny. En seconde période, il a doublé la mise sur un service de Lorenzo Insigne après une perte de balle incroyable de Fazio.

Ce succès napolitain relance donc le suspense en tête de la Serie A, mais il relance aussi l'équipe de Naples elle-même. A trois jours de son 8e de finale retour de Ligue des champions contre le Real Madrid, où un immense exploit sera nécessaire après la défaite 3-1 de l'aller, un petit bonus de confiance n'est en effet pas de trop.

0
0