Getty Images

Et de dix pour le Napoli, vainqueur de Sassuolo (3-1)

Et de dix pour le Napoli !
Par AFP

Le 29/10/2017 à 17:13Mis à jour Le 29/10/2017 à 22:43

SERIE A - Naples est de nouveau en mode rouleau compresseur. Les Napolitains ont facilement dominé Sassuolo (3-1) dimanche pour leur 10e victoire en 11 journées. Dries Mertens a encore marqué et les hommes de Sarri reprennent la tête, trois points devant la Juve.

Encore une victoire, encore trois buts marqués : Naples a appliqué son tarif habituel dimanche lors de la 11e journée en battant Sassuolo 3-1 pour reprendre la tête du championnat d'Italie, avec trois points d'avance sur la Juventus et sur la Lazio Rome, sans pitié avec Benevento. Les Napolitains ont déjà été plus brillants cette saison, mais avant de recevoir Manchester City mercredi en Ligue des Champions, ils ont fait l'essentiel en répondant à la belle victoire de la Juventus sur la pelouse de l'AC Milan samedi (2-0).

Les hommes de Maurizio Sarri ont d'abord profité du beau cadeau de Sensi qui, avec une énorme erreur technique a offert le but du 1-0 à Allan. Sassuolo a égalisé par Falcinelli, mais Callejon avant la pause puis Mertens ont replacé Naples devant.

Avec cette victoire, la 10e en 11 matches et la neuvième avec au moins trois buts inscrits, Naples reprend trois points de marge sur la Juventus et la Lazio, ses premiers poursuivants au moins jusqu'à lundi. Ca n'est en effet que lundi soir que l'Inter (4e), toujours invaincue comme Naples, ira à Vérone défier le Hellas. En cas de victoire, les Milanais reviendraient à deux longueurs du leader.

Immobile encore et toujours

En attendant, c'est donc la Lazio qui s'est installée sur le podium grâce à sa facile victoire 5-1 sur la pelouse de Benevento, qui enregistre sa 11e défaite en 11 matches et s'approche du record d'Europe. Cette première saison de Serie A est décidément un calvaire pour le petit club de Campanie et l'arrivée cette semaine de Roberto De Zerbi comme entraîneur n'y a rien changé: Benevento perd toujours.

Avec 11 défaites d'affilée, le club à la sorcière rejoint Grenoble, qui avait pris le même départ lors de la saison 2009-2010 en Ligue 1. Personne n'a jamais fait pire dans les cinq grands championnats européens à part... Manchester United, relégué à l'issue de la saison 1930-1931 après avoir perdu ses 12 premiers matches.

Pour la Lazio en revanche, tout va bien, et les joueurs de Simone Inzaghi ne semblent pas perturbés par l'agitation qui entoure leur club depuis que certains de ses tifosi ont collé des photos détournées d'Anne Frank il y a une semaine au Stade Olympique.

Dimanche, les Romains ont facilement pris le dessus sur leur faible adversaire, avec notamment une nouvelle grande performance de Ciro Immobile, auteur d'un but et de trois passes décisives. L'avant-centre de la Lazio est meilleur buteur de Serie A avec 14 réalisations en 11 matches.

Benevento-Lazio - 2017 - Immobile, Bastos

Benevento-Lazio - 2017 - Immobile, BastosGetty Images

Le Portugais Nani, ancien joueur de Manchester United, a lui marqué son premier but depuis son arrivée cet été à Rome.

Samedi, l'AS Rome (5e) était restée dans le bon wagon en battant Bologne 1-0 grâce à un très beau but d'El Shaarawy, d'une volée du gauche. Et dimanche, la Sampdoria Gênes (6e) a confirmé son bon début de saison en battant le Chievo Vérone 4-1. La Fiorentina (7e), battue 2-1 à Crotone, l'Atalanta Bergame (9e), dominée par l'Udinese (2-1), et surtout l'AC Milan (8e), qui n'a rien pu faire samedi face à la Juve, perdent en revanche encore du terrain.

0
0