Getty Images

Quatrième victoire en quatre journées pour l'Inter (0-2 à Crotone), la Roma se réveille

L'Inter a pris son temps pour s'accrocher à la tête, la Roma se réveille
Par AFP

Le 17/09/2017 à 00:26Mis à jour Le 17/09/2017 à 00:27

SERIE A - L'Inter Milan s'est laborieusement imposéee à Crotone (0-2) samedi grâce à des buts de Milan Škriniar, arrivé cet été, et Ivan Perisic. Les Nerazzurri empochent leur quatrième victoire en quatre matches, et mettent la pression sur Naples et la Juventus, eux aussi invaincus, qui jouent dimanche. La Roma s'est, elle, reprise, en disposant facilement du relégable Hellas Vérone (3-0).

L'Inter Milan a poursuivi samedi son impeccable début de saison en Serie A avec une quatrième victoire en quatre journées, obtenue en fin de match sur le terrain de Crotone (2-0), qui lui offre provisoirement la place de leader. Avec ce succès, l'Inter assume son statut d'outsider possible cette saison et met la pression sur la Juventus Turin et Naples, les deux grands favoris du championnat, qui essaieront dimanche de la rejoindre en tête de classement.

L'Inter a pourtant souffert en Calabre, où la forte chaleur a provoqué une avalanche de crampes en deuxième période. Crotone a bien résisté pendant 80 minutes et l'Inter peut même remercier son gardien Handanovic, auteur de deux arrêts décisifs après la pause devant Tonev et Rohden. Mais les 10 dernières minutes ont été fatales à Crotone et l'Inter a frappé par deux fois, d'abord par le défenseur Skriniar (82e) après un coup franc sur lequel la défense calabraise n'a pas réussi à se dégager, puis par l'attaquant Perisic (90+3), en grande forme en ce début de saison.

La Roma se reprend

En soirée, l'AS Rome a ensuite très logiquement battu le Hellas Vérone (3-0), de retour cette saison en Serie A mais qui a paru très loin du compte samedi (19e). Ce succès permet aux Romains, qui comptent un match en retard, de revenir dans la première partie du tableau (9e). Il donne aussi un peu d'air à l'entraîneur Eusebio Di Francesco, déjà un peu critiqué après le 0-0 pourtant pas déshonorant de mardi face à l'Atletico de Madrid en Ligue des Champions.

Dans un match archi-dominé par les Romains et disputé en première période sous une pluie diluvienne, les buts ont été inscrits par Nainggolan (22e) puis par Dzeko, auteur d'un doublé (34e et 61e). Le meilleur buteur de la saison dernière en Serie A a bénéficié de deux superbes passes décisives de Florenzi, de retour de blessure après 10 mois d'absence, puis Kolarov.

Di Francesco a pu faire tourner son effectif, avec les titularisations de Pellegrini, Fazio ou Under et les entrées en jeu de Schick, Moreno et Gerson. En revanche, le Français Gonalons n'a lui toujours pas joué la moindre minute sous le maillot romain.

Dimanche, la Juventus ira à Sassuolo et Naples recevra le promu Benevento. En cas de victoire, la Juve et Naples compteraient comme l'Inter 12 points en quatre matches.

0
0