Olivier Giroud, Eden Hazard, Loïc Remy, 2012 - Eurosport
 
Article
commentaires
Football

Transferts : ces dangers qui guettent la Ligue 1


Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 03/01/2013 à 23:28 -
Par Eurosport - Le 03/01/2013 à 23:28
Entre le taux de commission en baisse des agents en France et la taxe à 75% d’imposition si elle est instaurée, la Ligue 1 risque d’avoir à affronter deux obstacles majeurs pour concurrencer les autres marchés européens.

La compétitivité de la Ligue 1 pourrait en prendre un coup. Deux mesures majeures devraient l’affaiblir dans les mois qui viennent. C’est en tout cas la prédiction de deux agents, Stéphane Courbis et Christophe Hutteau, qui nous ont confié leurs grandes craintes.

Le premier frein à la compétitivité de la L1 est l’évolution du taux de commission des agents sur les salaires de leurs joueurs. La FFF a décidé, cet été, de le faire passer de 10% à 6% pour les salaires en dessous de 150.000 euros bruts mensuels. "Je bosse avec de gros agents à l’étranger qui sont là pour faire des affaires. Aujourd’hui, ils préfèrent traiter avec l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne ou le Brésil", témoigne Stéphane Courbis, ancien agent d’Eto’o et Adebayor et qui gère aujourd’hui les intérêts de Koscielny ou Carrasso. "Si un joueur évoluant hors de la L1 est contacté par un club français mais qu’il est suivi par des clubs étrangers, son agent, s’il veut faire une meilleure affaire, pourrait privilégier l’étranger." "La FFF a fait une grosse bêtise. La France se tire une balle dans le pied", juge-t-il encore.

"Le foot français va connaître un exode comme il n’en a jamais connu"

Autre risque : que les clubs de L1 aient du mal à revendre les joueurs qui pourraient assainir leurs comptes. "Si Chelsea et le Real Madrid cherchent un milieu défensif, les agents étrangers vont chercher de partout. En dernier recours, ils regarderont la France." L’économie des clubs français en souffrirait : elle ne lutte plus à armes égales puisque sur l’ensemble des autres pays européens, le taux de commission est resté à 10%.  "Aujourd’hui, je le ressens sur mes joueurs. Les agents (mandatés par des clubs) étrangers n’en veulent pas et font leur marché ailleurs. Or, jusqu’à preuve du contraire, les Français sont contents de vendre à l’étranger. C’est ce qui permet d’équilibrer les comptes de certains clubs."

Pour Christophe Hutteau, agent de Valbuena entre autres, le danger numéro un reste cependant la taxe Hollande et ses 75% de taux d’imposition sur les très hauts revenus (1). "Que ce soit notre taux de commission qui passe à 6% ou la taxe Hollande,  on ne peut que constater que nous sommes en concurrence déloyale avec l’étranger", juge-t-il. Et de prédire : "Au mois de juin, le foot français va connaitre un exode comme il n’en a jamais connu en raison de la nouvelle réglementation fiscale. La Ligue 1 va se faire dépouiller."

(1) Retoquée par le conseil constitutionnel, la mesure sera "votée dans les délais pour s’appliquer sur les revenus 201" et "en tout état de cause sera rétablie" selon le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.