AFP

Bale ou Ronaldo, qui a coûté le plus cher ? Le débat reste ouvert

Bale ou Ronaldo, qui a coûté le plus cher ? Le débat reste ouvert

Mis à jourLe 27/01/2016 à 13:56

Publiéle 27/01/2016 à 13:40

Mis à jourLe 27/01/2016 à 13:56

Publiéle 27/01/2016 à 13:40

Article de Benoît Vittek

Après les révélations de Football Leaks sur le transfert à 101 millions d'euros de Gareth Bale, Marca affirme que le Real Madrid a lâché 105 millions pour Cristiano Ronaldo.

En dévoilant les modalités de l'accord entre les deux clubs pour le transfert de Gareth Bale, Football Leaks permettait de chiffrer l'opération à 100 759 417 euros. Un montant gonflé par les intérêts demandés par Tottenham pour un étalement des paiements (6%) et par le règlement par les Merengue de la taxe de solidarité. Pour Marca, si on prend ces différents éléments en compte dans le transfert de Cristiano Ronaldo, l'addition grimpe à 104,7 millions d'euros.

Indemnités + intérêts + taxe de solidarité

Le quotidien espagnol, qui a manifestement eu accès aux contrats, explique que le Real Madrid a également étalé le paiement du transfert de sa star portugaise à l'été 2009. Pour cela, le club merengue a eu recours à deux emprunts auprès d'établissements bancaires espagnols, d'où les intérêts qui font là encore monter l'addition. Dans la lignée du président du Real Madrid, Florentino Perez, Marca préfère renvoyer au prix fixé entre les clubs avant de définir les modalités de paiement.

Indemnité de transfert Intérêts Taxe de solidarité Total ?
Cristiano Ronaldo 93,9 7,8 3 104,7 millions d'euros
Gareth Bale 91,6 8,4 1 101 millions d'euros

D'autres éléments pour encore changer la donne ?

Même si les finances du Real Madrid lui permettent certainement d'assumer les différents versements définis avec Tottenham (près de 25 millions par an pendant 4 ans), rien ne dit que d'autres éléments n'ont pas alourdi la facture. As, l'autre grand quotidien sportif madrilène, relève ainsi que pour concrétiser l'opération Bale, le Real Madrid a renoncé à une partie des indemnités que le club londonien lui devait pour le transfert de Rafael Van der Vaart.

Florentino Pérez, Alfredo di Stefano y Cristiano Ronaldo
Florentino Pérez, Alfredo di Stefano y Cristiano Ronaldo - AFP
0 commentaire
Vous lisez :