Panoramic

La vente de David Luiz, cette surprise qui en dit long sur la nouvelle stratégie du PSG

La vente de David Luiz, cette surprise qui en dit long sur la nouvelle stratégie du PSG

Le 01/09/2016 à 14:29Mis à jour Le 01/09/2016 à 17:44

TRANSFERTS - Transféré à la dernière minute du mercato à Chelsea, David Luiz a quitté le Paris Saint-Germain. Un transfert aussi soudain qu’inattendu qui prouve une chose : l’heure n’est plus forcément aux noms ronflants du côté du PSG. Quitte à y perdre sportivement à court terme.

La rumeur a surgi de nulle part dans la soirée du 30 août. Pour finir en tête de gondole des gazettes de transferts le soir du 31 août. A la recherche depuis le début du mercato d’un défenseur central, Chelsea a coché le nom de David Luiz. Si l’on remonte dans le temps, c’est-à-dire il y a 48 heures, impossible de prendre avec sérieux cette information. Et pourtant, ce jeudi 1er septembre, David Luiz n’est plus un joueur du Paris Saint-Germain.

Monaco comme déclencheur

Au premier abord, le choix du PSG interroge. La première raison est simple : lâcher un joueur titulaire indiscutable depuis deux saisons le 31 août est toujours un risque. Sauf si son remplaçant, au moins numériquement, est déjà en place. Ce n’est pas le cas à Paris. Si Marquinhos devrait enfin devenir titulaire, les défenseurs ne se bousculent pas au portillon. Car, au final, ce mouvement de dernière minute n’était pas prévu. Ni par le club, ni par le joueur. Mais les premières semaines d’Unai Emery à la tête du PSG ont eu raison du Brésilien.

David Luiz (PSG) - août 2016

David Luiz (PSG) - août 2016Panoramic

Un risque sportif pour le PSG

Mais, malgré tous les reproches faits au Brésilien, cette vente de dernière minute est un vrai risque pour le PSG. Désormais, Unai Emery ne dispose que de trois défenseurs centraux de métier : Thiago Silva, Marquinhos et Presnel Kimpembe. Étant donné le nombre de matches disputés par Paris, cela semble un peu court même si Serge Aurier peut constituer une option, tout comme Thiago Motta ou Grzegorz Krychowiak. Et si le mercato d'hiver peut permettre de se renforcer, il n'est qu'un marché d'ajustements où les transferts de premier plan sont rares.

Au-delà du nombre de défenseurs, c’est aussi leur expérience qui est à questionner. Comme évoqué précédemment, Kimpembe n’en est qu’à ses débuts chez les pros tandis que Marquinhos n’a jamais fait toute une saison comme titulaire. Mais le PSG a opéré un virage stratégique et ce transfert en est bien le symbole le plus marquant.

La star de 2014, c’était lui

Il faut se souvenir de son arrivée à l’été 2014. Débarqué de Chelsea contre près de 50 millions d’euros, le Brésilien était la tête de gondole du mercato parisien et l’une des stars sur lesquelles reposait le projet QSI. La défense de la Seleção, c'est très sexy sur le papier.

David Luiz lors de sa présentation

David Luiz lors de sa présentationPanoramic

Il faut croire qu’une page a été tournée et que le virage effectué par le PSG n’est pas qu’un discours de façade. Les Marquinhos, Kimpembe voire Rabiot peuvent s’en féliciter : un CV riche n’est désormais plus demandé pour figurer dans le onze du PSG.

Le PSG a-t-il fait le bon choix en laissant filer David Luiz ?

Sondage
67128 vote(s)
Oui
Non
0
0