Getty Images

Mercato : Blaise Matuidi vers la Juventus, première étape de l'opération dégraissage au Paris SG ?

Matuidi vers la Juventus, première étape de l'opération dégraissage au PSG ?

Le 15/08/2017 à 14:56Mis à jour Le 16/08/2017 à 14:13

TRANSFERTS - Blaise Matuidi faisait la Une de plusieurs médias italiens mardi. Selon Tuttosport et la Gazzetta, le milieu de terrain du PSG serait tout proche de rejoindre la Juventus pour 15 millions d'euros. Une bonne nouvelle pour le PSG. Si le club parisien veut s'offrir Mbappé, Matuidi ne devrait pas être le seul à faire ses valises.

Après Jesé, Blaise Matuidi devrait lancer une longue vague de départs. Annoncé avec de plus en plus d’insistance à la Juventus par les médias italiens, le Français de 30 ans devrait s'engager avec le club turinois pour une indemnité d'environ 20 millions d'euros (+ possibles bonus). Pour Paris qui cherche toujours à s'offrir Kylian Mbappé tout en jonglant avec les prérogatives du fair play financier, cette opération serait une bonne nouvelle. En récupérant une telle somme pour un joueur de 30 ans arrivé contre environ 10 millions d’euros en provenance de Saint-Etienne il y a six ans, le club de la capitale espère débuter une opération dégraissage.

Car en s'offrant le Brésilien Neymar pour une somme record de 222 millions d'euros, et avant peut-être de voir arriver le Monégasque Kylian Mbappé, les dirigeants parisiens cherchent désormais à vendre.

  • Angel Di Maria (45-50 millions d'euros)

Le milieu de terrain argentin est l'un des joueurs de l'effectif parisien ayant la plus grande valeur marchande. Le vendre signifierait une grande rentrée d'argent dans les caisses du club. Et le PSG espère bien récupérer au moins 50 millions pour un joueur acheté 63 millions d'euros il y a deux ans. Suivi par de nombreux clubs depuis l'ouverture du marché des transferts, Di Maria plaît. Mais les dirigeants Parisiens n'ont pour l'instant reçu aucune offre convaincante. Si le FC Barcelone suit de près la situation d'El Fideo, plusieurs clubs italiens seraient également intéressés par son profil (Inter Milan, Juventus). En cas d'offre intéressante, l'Argentin ne sera pas retenu.

  • Serge Aurier (25 millions)

Le futur du latéral ivoirien s'inscrit clairement loin de la capitale française. Avec l'arrivée de Dani Alves et la présence de Thomas Meunier, Unai Emery ne compte plus sur lui. D'après le quotidien L'Equipe, Serge Aurier serait d'accord avec trois clubs : la Juventus, l'Inter et Tottenham. La piste menant l'ancien Toulousain à Londres est privilégiée par le camp Aurier pour l'instant. Mais la situation juridique de Serge Aurier est complexe. Sa condamnation à deux mois de prison ferme pour des violences sur un policier le bloque pour obtenir un visa d'entrée pour l'Angleterre. Si sa demande de naturalisation, déposée par le PSG, aboutit, en plus de faciliter ses contacts avec l'Italie (il ne prendrait plus dans ce cas une place d'extra communautaire), cela modifierait son horizon judiciaire et lui permettre d'obtenir le précieux visa d'entrée. Si son départ ne fait plus aucun doute, reste à savoir pour quel prix, ses prétendants tentant de jouer la montre. Le PSG demande pour l'instant 25 millions pour son latéral droit.

Serge Aurier (PSG)

Serge Aurier (PSG)Getty Images

  • Lucas (30-35 millions)

L'arrivée de son meilleur ami Neymar a rabattu les cartes de son avenir au Paris Saint-Germain. Désormais en concurrence avec Di Maria (et Draxler ?) pour le poste d'ailier droit dans le onze de départ d'Emery, le Brésilien de 25 ans pourrait être poussé encore un peu plus vers la sortie avec l'arrivée potentielle de Mbappé. Courtisé par l'AS Rome, Arsenal ou par les clubs turcs de Fenerbahce et Galatasaray, l'ailier arrivé en 2012 de Sao Paulo pour 40 millions d'euros ne manque pas de prétendant. Si le PSG ne s'opposera pas à un transfert, Lucas ne partira pas à moins de 30 millions d'euros.

  • Hatem Ben Arfa (0-10 millions)

Ecarté du groupe professionnel depuis la reprise de l'entrainement, Unai Emery ne veut plus entendre parler du gaucher. Arrivé libre l'année dernière, l'ancien Niçois est poussé dehors par les dirigeants parisiens qui tentent de lui trouver une porte de sortie. Antero Henrique, directeur sportif du PSG, aurait tenté de convaincre le joueur de filer en Turquie, en vain. Si le profil de l'ailier virevoltant pourrait plaire à bon nombre d'équipes, ses prétentions salariales sont un frein aux négociations. Et c'est justement de ce salaire que les dirigeants parisiens aimeraient se débarrasser. Sur ce dossier, le PSG n'espère pas récupérer beaucoup d'argent. Sous contrat encore un an, HBA pourrait partir gratuitement si un accord avec un club était trouvé.

  • Grzegorz Krychowiak (20-25 millions d'euros)

Egalement écarté du groupe pour la tournée aux USA, le milieu de terrain polonais ne rentre pas du tout dans les plans du PSG cette saison. Avec l'arrivée probable d'un milieu de terrain (Fabinho ?), l'ancien joueur du FC Séville doit partir s'il ne veut pas faire toute la saison en CFA. Symbole (comme Ben Arfa et Jesé) du dernier mercato estival complètement raté du club parisien, le FC Valence était un temps intéressé par son profil. Le club espagnol envisageait un prêt avec une option d'achat d'environ 22 millions d'euros. Mais depuis plusieurs jours c'est le calme plat autour du joueur arrivé l'été dernier pour 30 millions d'euros. Il reste à Grzegorz Krychowiak encore 15 jours pour trouver un nouveau point de chute.

Dans ces différents dossiers, le PSG espère récupérer entre 110 et 160 millions d'euros dans le meilleur des cas. Si Lucas et Di Maria ne devraient pas partir tous les deux, les quatre autres de cette liste ne porteront vraisemblablement plus le maillot du PSG la saison prochaine. En rentrant plus de 100 millions dans ses caisses et en économisant plusieurs millions par an sur sa masse salariale, Paris a en tête son deuxième gros coup du mercato : la venue de Kylian Mbappé.

0
0