Eurosport

Seri, Pjanic, Fabinho, Rakitic… : Pour oublier Verratti, le PSG pourrait se tourner vers eux

Pour tenter d’oublier Verratti, le PSG pourrait se tourner vers eux

Le 19/06/2017 à 19:54Mis à jour Le 20/06/2017 à 11:39

TRANSFERTS - Marco Verratti souhaiterait quitter le PSG cet été. En cas de départ de l'Italien, le PSG devrait recruter pour compenser cette lourde perte. Plusieurs noms sont évoqués ou pourraient l'être dans les prochaines semaines.

Jean-Michael Seri (Nice)

  • Pourquoi lui ?

Pour sa vista, son intelligence de jeu et son activité ! Le milieu de terrain international ivoirien possède une palette rare. Au cœur du jeu à Nice, il est ainsi devenu un rouage primordial. Ce n'est pas Marco Verratti bien sûr. Mais son volume de jeu est un vrai plus. Essentiel dans la construction du jeu dans son rôle de relais, l'Eléphant, auteur de 9 passes décisives cette saison en L1, serait bien utile à un PSG orphelin de Verratti.

  • Pourquoi ça s'annonce compliqué ?

Car le PSG n'est pas le seul sur les rangs. Et alors que le dossier Verratti reste flou, d'autres clubs s'activent sur le cas Jean-Michael Seri. Le Barça l'a ainsi dans son viseur. Mais c'est surtout la Roma qui semble avoir un temps d'avance. Selon le Corriere dello Sport, le milieu a trouvé un accord avec la Louve, qui va proposer 35 millions d'euros à Nice. Seul hic : l'OGCN en réclame 40 millions. Ce qui peut laisser un peu de temps pour le PSG.

Jean-Michaël Seri avec Nice - 2016

Jean-Michaël Seri avec Nice - 2016Panoramic

Miralem Pjanić (Juventus Turin)

  • Pourquoi lui ?

Son influence dans la construction, sa capacité à distribuer le jeu, son expérience et ses coups de pied arrêtés : le Bosnien de la Juve a tout pour plaire au board parisien. A 27 ans, l'ancien Lyonnais est déjà rôdé au haut niveau. Aligné plus bas cette saison avec la Juventus, il ne serait pas dépaysé s'il devait remplacer Marco Verratti à Paris.

  • Pourquoi ça s'annonce compliqué ?

Miralem Pjanić est arrivé l'été dernier à la Juventus. En une saison, il s'est imposé dans le onze des Bianconeri et s'est offert un titre de champion d'Italie tout en disputant la finale de la Ligue des champions. Et s'il est aussi suivi par le Barça, on ne voit pas pourquoi il quitterait la Vieille Dame cet été.

Miralem Pjanic (Juventus Turin)

Miralem Pjanic (Juventus Turin)Getty Images

Fabinho (PSG)

  • Pourquoi lui ?

Latéral droit, le Brésilien est devenu un vrai milieu de terrain sous les ordres de Leonardo Jardim. Depuis, il s’est imposé comme une référence à ce poste en L1 et a brillé en Ligue des champions. Sa polyvalence plaît aux Parisiens - il peut être performant à un poste de latéral et de milieu axial -. Il permettrait surtout d'apporter de la densité physique et du liant au milieu de Monaco. Et il n'a que 23 ans !

  • Pourquoi ça s'annonce compliqué ?

Fabinho serait tenté par l'option PSG. Mais la formation parisienne n'est pas seule sur les rangs. Manchester United le suit aussi tout comme Manchester City ou encore l'Atlético Madrid, qui est interdit de recruter pour cet été. Le souci, c'est que Monaco se montre très gourmand. Et voudrait 45 millions d'euros. Autre point noir pour Paris : l'ASM pourrait préférer ne pas vendre le polyvalent brésilien à concurrent direct en L1.

Fabinho (Monaco)

Fabinho (Monaco)AFP

Radja Nainggolan (AS Rome)

  • Pourquoi lui ?

Tout simplement car il s'est imposé comme l'un des meilleurs milieux de terrain d'Europe. Cette saison, le Belge à la crête a évolué plus haut sur la pelouse. Ça lui a permis de gonfler ses statistiques (11 buts en Serie A). Mais c'est son activité qui le rend si particulier. Ses courses incessantes, ses tacles mais aussi sa polyvalence en font une pièce maîtresse de la Roma. Et un joueur prisé.

  • Pourquoi ça s'annonce compliqué ?

La Roma ne veut pas le lâcher. Les Giallorossi espèrent même prolonger leur milieu de terrain international belge, sous contrat jusqu'en juin 2020. Le Diable Rouge de 29 ans, qui a été élu meilleur joueur de la saison par les supporters de la Roma, ne partira pas à moins d'une très belle offre (50 millions). Et pour ne rien arranger, Chelsea est aussi à l'affût.

Radja Nainggolan avec la Roma

Radja Nainggolan avec la RomaAFP

Ivan Rakitic (FC Barcelone)

  • Pourquoi lui ?

Pour son élégance, son impact sur le jeu et son vécu au plus haut niveau. L'international croate de 29 ans est un milieu technique apte à briller pour ses coups de pieds arrêtés. La finesse de son pied droit et sa science du jeu l'ont établi comme un incontournable au FC Barcelone et l'un des meilleurs milieux du monde. Si le FC Barcelone s'achète Marco Verratti, l'ancien de Séville, qui a connu une période plus délicate au cœur de la saison, pourrait être poussé vers la sortie et aurait les atouts pour faire oublier Verratti au PSG. Cerise sur le gâteau : Unai Emery le connait pour l'avoir dirigé en Andalousie.

  • Pourquoi ça s'annonce compliqué ?

Ivan Rakitic et sa famille se sentent bien à Barcelone et ne s'en cachent pas. De quoi laisser penser que le Croate, qui a prolongé jusqu'en 2021 en mars dernier, pourrait être tenté de rester encore un peu en Catalogne. Mais le vrai problème risque d'être la concurrence. A en croire Mundo Deportivo, le Bayern Munich mais aussi les deux clubs de Manchester s'intéressent à sa situation.

Sergio Busquets et Ivan Rakitic se félicitent après la qualification du FC Barcelone en 1/4 de finale

Sergio Busquets et Ivan Rakitic se félicitent après la qualification du FC Barcelone en 1/4 de finaleAFP

Renato Sanches (Bayern Munich)

  • Pourquoi lui ?

La presse portugaise – Record – a évoqué un possible intérêt du PSG pour la pépite portugaise de 19 ans. S'il a déçu cette saison au Bayern Munich où il n'a pas répondu aux attentes et a souvent ciré le banc, Renato Sanches reste un des grands espoirs du football mondial. Sur le papier, le milieu de terrain international portugais, champion d'Europe 2016, possède cependant les qualités recherchées par Paris pour son milieu. Box-to-box, agressif et capable de différences individuelles.

  • Pourquoi ça s'annonce compliqué ?

Acheté 35 millions d’euros l’été dernier en provenance de Benfica, Renato Sanches a connu une saison compliquée au Bayern Munich. Mais on voit mal le champion d'Allemagne le revendre un an après avoir pris le risque de miser sur lui. Surtout, le PSG a besoin d'une valeur sûre s'il doit oublier Verratti. Et recruter Renato Sanches ressemblerait plus un pari.

Renato Sanches

Renato SanchesGetty Images

0
0