2012 Lyon Abily - DPPI
 
Article
commentaires
Football > Ligue des Champions féminine

Lyon prend une belle option

Lyon prend une belle option

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 15/04/2012 à 21:40 -
Par Eurosport - Le 15/04/2012 à 21:40
L'Olympique Lyonnais s'est ouvert grand les portes de la finale de la Ligue des Champions en battant Potsdam (5-1) dimanche en demi-finale aller. Dans l'autre demie, Francfort a battu Arsenal (1-2). Les matches retour auront lieu les 21 et 22 avril.

Lyon-Potsdam c'était l'affiche des deux dernières finales de Ligue des Champions. En 2010, les Allemandes s'étaient imposées aux tirs aux buts. La saison dernière, l'OL avait pris sa revanche en s'imposant 2-0 (avec des buts de Dickenmann et Renard) et devenait le premier club français à remporter cette compétition. On attendait donc cette confrontation avec impatience avec des Lyonnaises favorites au vu du déroulement de cette Ligue des Champions avec un secteur offensif impressionnant. Avant ce match, les Gones avaient marqué 32 buts en six rencontres.

Sur une pelouse gorgée d'eau, avec une pluie incessante depuis plusieurs heures, on a eu peur que le spectacle ne soit pas au niveau de ces deux formidables équipes. Mais les Lyonnaises ont vite fait de nous faire mentir avec une domination de tous les instants. Dès l'entame de match, elles ont marché sur les Allemandes qui ont pris un bouillon très rapidement (3-0 au bout de 22 minutes). Les milieux de terrains ont imposé leur loi alors que Le Sommer et Schilin ont fait tourner en bourrique la défense de Potsdam par leurs appels et leur vivacité devant le but.

Potsdam, complètement amorphe

Les Gones ont réalisé de magnifiques actions lors de la première période en n'hésitant pas à jouer en une ou deux touches de balles et à passer par les côtés. Les trois buts sont d'ailleurs représentatifs de ce beau jeu déployé par l'OL. Amandine Henry a déclenché une superbe frappe pour battre Naeher (6e) avant qu'Abily n'inscrive un magnifique coup franc dans la lucarne (20e) et Schelin ne signe une frappe croisée sur un service d'Abily, auteur d'une superbe prestation. Malgré ce net avantage, les Rhodaniennes ont continué à jouer et n'ont pas été inquiétées par une formation de Potsdam totalement amorphe qui n'a quasiment jamais réagi. Kerschowski a beaucoup tenté mais elle était bien la seule. La mi-temps sifflée, on pensait que le leader de la Bundesliga allait réagir.

Mais la seconde période a été le parfait reflet de la première avec une équipe lyonnaise totalement dominatrice de bout en bout. Dickenhamm, altruiste et très remuante durant toute la partie, a été récompensée de ses efforts par un but avec une frappe au ras du poteau qui n'a laissé aucune chance à la gardienne allemande (54e). Et puis Abily s'est offert un doublé après un très beau centre de Schelin (61e). 5-0 à l'heure de jeu, le match était déjà plié. Patrice Lair a pu alors sortir tranquillement Dickenmann, Bompastor et Le Sommer, toutes les trois ovationnées par Gerland. La fin de la rencontre a été plutôt bien gérée par les Gones même si Schmidt a réduit la marque (89e). Avec quatre buts d'avance avant le retour à Potsdam (dimanche prochain à 14h), les protégées de Patrice Lair peuvent envisager sereinement une qualification pour une troisième finale consécutive en Ligue des Champions. Le club présidé par Jean-Michel Aulas peut même rêver d'un triplé puisqu'il est également qualifié en demi-finale de Coupe de France et est deuxième de première division à sept points de Juvisy mais avec deux matchs en moins.