FOOTBALL 2013 Allemagne - Ozil - Panoramic
 
Article
commentaires
Football > Qualif. Coupe du monde 2014

L'Allemagne, la Belgique et la Suisse se qualifient pour le Mondial 2014

C'est fait pour l'Allemagne, la Belgique et la Suisse

Par Eurosport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 12/10/2013 à 12:11 -
Par Eurosport - Le 12/10/2013 à 12:11
L'Allemagne, la Belgique et la Suisse ont décroché vendredi leur billet pour le Mondial 2014 au Brésil. On connaît désormais 14 qualifiés. La Suède, elle, disputera les barrages.

La Belgique, la Suisse et l'Allemagne valident leur billet

Les Belges sont de retour. Douze ans après leur dernière compétition sur la scène internationale en Corée du Sud et au Japon, les Diables Rouges participeront au Mondial 2014 au Brésil. Ils ont assuré leur première place du groupe A grâce à une belle victoire sur le terrain de leur dauphin, la Croatie (1-2). Malgré les absences de Kompany et Benteke, la sélection dirigée par Marc Wilmots a rapidement pris le dessus grâce à un doublé (15e et 38e) de l’attaquant d’Everton Romelu Lukaku (5 buts en 23 sélections) qui n’avait, jusque-là, marqué avec l’équipe nationale qu’en match amical. Après la pause, la Croatie a poussé mais n’a pu que réduire le score par l’intermédiaire de Niko Kranjcar (83e). Les hommes d’Igor Stimac devront se contenter de la deuxième place du groupe. Mais ils ne sont pas encore tout à fait certains de pouvoir participer aux barrages du mois de novembre.

C’était également attendu. La Suisse va pouvoir participer à sa troisième Coupe du monde consécutive. En s’imposant en Albanie (1-2) suite à des buts de Shaqiri (47e) et Lang (77e), la formation helvète s’est définitivement adjugé la place de leader du groupe E avec 21 points. Elle pourra aborder le dernier rendez-vous, mardi, face à la Slovénie en toute décontraction.

De son côté, l’Allemagne a également rempli sa mission et se rendra au Brésil en juin prochain. Grâce à trois buts de Khedira (12e), Schürrle (58e) et Özil (90e), la Mannschaft a dominé l’Eire (3-0) et obtenu les trois derniers points nécessaires pour terminer, à la première place du groupe C, la phase de qualification pour le Mondial.

Itw des Diables rouges - Eurosport
 

Ballotage favorable pour l'Espagne, la Russie, la Bosnie et l'Angleterre

Sans surprise, l'Espagne a dominé à domicile la Biélorussie (2-1). Le résultat s'est dessiné après la pause grâce à des buts de Xavi (61e) et de Negredo (78e). Cette victoire obtenue malgré la réduction du score de Kornilenko (89e) place la formation ibérique dans une position confortable. Elle compte désormais trois points d'avance sur la France. A moins d'une défaite cataclysmique face à la Géorgie combinée d'une victoire tricolore contre la Finlande, la Roja obtiendra directement son billet pour le Brésil.

La Russie continue la course en tête dans le groupe F. Les joueurs de Fabio Capello ont signé une large victoire au Luxembourg (0-4) qui leur permet de rester leader avec 21 points. Le Portugal, qui a concédé le nul sur sa pelouse contre Israël (1-1), se retrouve à trois longueurs. Ronaldo et ses partenaires doivent maintenant espérer une défaite russe en Azerbaïdjan pour conserver une chance de qualification directe pour le Mondial. Sinon, il faudra passer par les barrages.

En s’imposant nettement face au Liechtenstein (4-1), la Bosnie a fait le nécessaire pour conserver la tête du groupe G avec 22 points. Edin Dzeko et ses partenaires sont donc maitres de leur destin. Ils n’ont plus qu’à s’imposer en Lituanie pour se qualifier pour la prochaine Coupe du monde. Sinon, la Grèce, qui possède le même nombre de points après sa victoire contre la Slovaquie (1-0), pourrait en profiter.

L’Angleterre s’est, elle, bien sortie du piège tendu par le Monténégro, toujours en course pour la qualification. Les Three Lions ont trouvé la solution en début de deuxième période grâce à Rooney(49e), Boskovic (csc, 62e), Townsend (79e) et Sturridge (sp, 90+3). Grâce à ce succès (4-1), ils conservent ainsi la tête du groupe H et ont leur destin entre leurs pieds avant le dernier match, mardi, face à la Pologne. En cas de contre-performance, l'Ukraine, qui doit se déplacer à Saint-Marin, pourrait encore les devancer.

Reuters

La Suède officiellement en barrages

La Suède sera bien des barrages du mois de novembre. Les Scandinaves se sont fait peur face à l’Autriche en concédant l’ouverture du score. Mais ils ont réagi en deuxième période. Martin Olsson (56e) a égalisé avant que Zlatan Ibrahimovic (86e) ne marque le but de la victoire (2-1). Conséquence, les Scandinaves seront nécessairement le dauphin de l’Allemagne dans le groupe C. De plus, ils sont d’ores et déjà certains d’être dans les huit meilleurs deuxièmes.

A ce stade des éliminatoires, le seul autre deuxième connu est la Croatie, présente dans le groupe A. Mais elle n’est pas encore officiellement barragiste. Pour le reste, tout se jouera mardi prochain, lors de la dernière ligne droite. Dans le groupe B, malgré sa défaite surprise en Arménie (2-1), la Bulgarie s’accroche à son deuxième strapontin mais risque fortement de ne pouvoir prétendre aux barrages. Le Danemark, qui a fait match nul contre l'Italie (2-2), la République tchèque et l'Arménie restent encore dans la course avec un infime espoir.

Dans le groupe D, la Hongrie fait la très mauvaise affaire de la soirée en dégringolant à la quatrième place. Elle a subi la plus lourde défaite de son histoire face aux Pays-Bas (8-1). Van Persie, auteur d’un triplé, en a profité pour devenir meilleur buteur de l’histoire de sa sélection (41 buts). La Turquie, victorieuse de l’Estonie (0-2), et la Roumanie, qui a dominé l’Andorre (0-4), sont désormais les mieux placées pour les barrages.

Dans le groupe E, grâce à son succès contre Chypre (2-0), l’Islande, deuxième, conserve son point d’avance sur Slovénie qui a dominé la Norvège (3-0).

AFP

Les 14 pays qualifiés pour le Mondial 2014 :

Brésil, Japon, Australie, Iran, Corée du Sud, Pays-Bas, Italie, Etats-Unis, Costa-Rica, Argentine, Colombie, Belgique, Suisse et Allemagne.