AFP

Zidane et le Real, "une histoire d'amour, belle et éternelle", pour le président Florentino Pérez

Zidane et le Real, "une histoire d'amour, belle et éternelle"

Le 01/12/2016 à 18:58

LIGA - Dans un entretien accordé à l'AFP, Florentino Pérez déclare sa flamme pour celui qu'il a installé sur le banc du Real Madrid en janvier : Zinédine Zidane. Le président merengue s'y montre particulièrement élogieux à l'égard du Français, qui a aussitôt ramené la Ligue des champions. Et qui vire en tête de la Liga à deux jours du Clasico face au Barça. Morceaux choisis, en cinq déclas.

1. Zidane et le Real, c'est pour toujours

Onze mois plus tard, le président du Real Madrid se frotte les mains d'avoir installé sur le banc celui qui avait brillé sous le maillot merengue. Parce que, dit-il, cette intronisation n'est qu'une suite logique. Elle est "presque normale".

" Ses valeurs correspondent à celles du Real Madrid. C'est une histoire d'amour, belle et éternelle."

2. Un gestionnaire hors pair

"Il nous a changé la vie". En onze mois, l'ancien meneur de jeu des Bleus a su dompter un vestiaire constellé de stars. Y imposer son aura. Quand on a été Ballon d'Or, ça aide…

" Outre le fait qu'il travaille beaucoup, il a cette autorité sur les joueurs, parce qu'il a été un grand footballeur. Quand il parle avec les joueurs, il dispose de la reconnaissance et de l'autorité nécessaires."

3. Pas de prolongation, mais c'est tout comme

Le contrat de ZZ expire en juin 2018. Et à écouter Perez, aucun doute : il ira au-delà.

" Nous savons qu'il va rester ici à vie et quand il le souhaitera, nous le prolongerons."

4. Ronaldo vaut de l'or

Cristiano Ronaldo, lui, vient de prolonger son engagement avec le Real jusqu'en 2021. Jusqu'à ses 36 ans. Un âge avancé pour un attaquant. Mais sur lequel le patron de la Maison Blanche ne s'inquiète pas.

" Ces six dernières saisons, il a marqué plus de 50 buts par an. Ce sont des statistiques monstrueuses. Il nous dédommage largement de ce que nous le payons."

5. Pas "le moindre problème" avec Benzema

Voilà un an que Karim Benzema n'est plus appelé en équipe de France. L'attaquant du Real Madrid paie ses démêlés judiciaires. A Madrid, il a pourtant un comportement exemplaire. Sur et en dehors du terrain.

" Il est avec nous depuis 2009 et il ne nous a jamais causé le moindre problème. Je crois sincèrement que c'est le meilleur attaquant dont dispose la France."
0
0