F1i

A son tour, Palmer fustige le Halo, qui "enferme les pilotes dans une bulle"

A son tour, Palmer fustige le Halo, qui "enferme les pilotes dans une bulle"
Par F1i

Le 09/08/2017 à 12:14Mis à jour Le 09/08/2017 à 14:40

A l'instar de plusieurs de ses collègues, Jolyon Palmer s'est joint récemment aux nombreuses critiques à l'égard du Halo que la FIA envisage d'introduire sur les cockpits de Formule 1 dès 2018.

Palmer, qui était présent ce jour-là, n'a pas été entièrement conquis par les explications des officiels selon lesquelles le Halo aurait sans doute permis de sauver la vie du jeune homme. Selon le Britannique, d'autres facteurs étaient en jeu et ne justifieraient pas une telle mesure.

"J'étais la voiture devant celle d'Henry, se souvient Palmer. De mes yeux, j'ai vu la roue le heurter. A l'époque, je n'aurais jamais imaginé qu'une telle chose puisse arriver. Ce genre de drame vous fait prendre conscience que le sport automobile reste dangereux. Je ne veux pas jouer les naïfs ou manquer de respect, prévient-il. Mais je persiste à croire qu'une voiture doit évoluer avec le cockpit ouvert, c'est ce qui fait l'essence même de la course en monoplace."

"Selon moi, les problèmes de l'époque en F2 et en IndyCar au moment de l'accident de Justin (Wilson, ndlr) ne sont pas du même ordre que ceux rencontrés sur les circuits de F1 modernes. Avec tous ces dégagements, les risques sont moindres même si toujours présents. Mais cette part de risque ne justifie pas que les pilotes soient enfermés dans une bulle", conclut-il.

0
0