Grand Prix d'Abou Dabi - Kimi Räikkönen (Lotus) : "Emu ? Pas tant que ça !"

Räikkönen : "Emu ? Pas tant que ça !"
Par Eurosport

Le 04/11/2012 à 21:04Mis à jour Le 04/11/2012 à 21:24

Trois ans après sa dernière victoire en F1, Kimi Räikkönen a renoué avec le succès, dimanche à Abou Dabi. Un succès que le Finlandais a savouré... à sa manière.

Sur le podium, Kimi Räikkönen ne s'est pas départi de son personnage. A peine a-t-il esquissé un sourire lorsque le trophée du vainqueur lui a été présenté avant de s'empresser d'avaler une grande gorgée de mousseux local. Lorsque David Coulthard, préposé aux interviews d'après course, s'est avancé plein d'entrain pour lui demander si cette victoire lui procurait une grosse émotion, le Finlandais n'a pu s'empêcher de répondre : "Pas tant que ça en fait", provoquant l'hilarité de l'auditoire au pied du podium. "La dernière fois que j'ai gagné, on m'avait déjà dit que je ne souriais pas assez", a-t-il ajouté.

Cette "dernière fois", c'était il y a trois ans à Spa-Francorchamps pour le Grand Prix de Belgique 2009. Quelques mois avant de quitter Ferrari pour tenter l'aventure en WRC au volant d'une Citroën DS3. Après deux ans en Mondial des rallyes, "Iceman" a refait surface au sein en Formule 1 en début d'année. Une bonne pioche pour l'ancienne équipe Renault, rachetée par le fonds luxembourgeois Genii Capital de Gérard Lopez et rebaptisé Lotus. "C'est vraiment une récompense pour notre équipe, qui la méritait depuis longtemps", a reconnu Eric Boullier, le directeur du team.

"J'espère que cette victoire en amènera d'autres"

Parti de la deuxième ligne à la faveur du déclassement de Sebastian Vettel, Räikkönen a pris un excellent départ. Il s'est retrouvé troisième puis rapidement deuxième après avoir dépassé Pastor Maldonado. Longtemps derrière Lewis Hamilton (McLaren), il a ensuite bénéficié de l'abandon du Britannique pour prendre le commandement au 20e tour. "C'est vrai qu'on a eu un peu de chance avec cet abandon", a reconnu Boullier.

Cette victoire vient surtout concrétiser le bon niveau de performance des Lotus depuis le début de la saison. Qualifiée en début de saison de meilleure monoplace du plateau, la E20 aura dû attendre la dix-huitième des vingt manches de la saison pour triompher. "J'espère que cette victoire en amènera d'autres, peut-être dès cette année sinon l'an prochain, a poursuivi Räikkönen. Il nous reste quelques courses à disputer, nous devons continuer sur cette lancée. Bien sûr, nous allons faire une belle fête. Lundi, après une longue nuit, on se rappellera tous de ce beau moment et de ce que nous avons réalisé."

0
0