Red Bull s’exprime après l’exclusion de son pilote

Red Bull s’exprime après l’exclusion de son pilote
Par F1i

Le 03/11/2012 à 22:32Mis à jour Le 03/11/2012 à 22:45

De notre partenaire F1i

Red Bull s’est adressée à la presse aux alentours de minuit dans le paddock du Grand Prix d’Abou Dhabi après que Sebastian Vettel ait été exclu des qualifications. L’Allemand a perdu sa troisième place sur la grille de départ à Yas Marina car la FIA n’a pas été en mesure de prélever le litre d'échantillon de carburant requis à l’issue de la séance qualificative. Il manquait 150 ml dans le réservoir de la RB8.

"C’est frustrant. C’est ennuyant, a confié le team principal de Red Bull, Christian Horner, devant une horde de journalistes. Il s’est passé un souci lors du tour de décélération. L’instruction de Renault était claire. Ils voulaient que nous coupions immédiatement le moteur en raison d’un problème qui s’était manifesté au niveau de la pile à combustible, ce que nous avons fait." "La FIA l’a accepté, elle a accepté le problème technique qui nous avait été rapporté par Renault, et malheureusement comme la réglementation l’exige, elle n’a pas été en mesure d’extraire un litre d'échantillon de carburant, seuls 850 ml ont été extraits."

Renault, qui est chargé de mesurer les quantités de carburant à injecter lors des pleins d’essence, est toutefois convaincu qu’il restait suffisamment de carburant dans le réservoir de la monoplace de Vettel. Red Bull a donc décidé de sortir la RB8 du régime du parc fermé pour enquêter sur cet incident, ce qui signifie que son pilote s’élancera de la voie des stands. "Renault est convaincu que le reste du carburant se trouve dans le réservoir. Nous avons donc sorti la voiture du régime du parc fermé ce soir pour effectuer des analyses supplémentaires", a expliqué Horner.

"C’est une situation frustrante et nous avons besoin d’avoir accès à la pile à combustible pour comprendre quel est le problème. Nous y travaillons avec Renault. Ce sont eux qui nous dictent la quantité de carburant à injecter dans la voiture. Ils sont contents de leurs marges de sureté, ils sont contents de la quantité de carburant qui devrait se trouver dans la voiture, mais pour une certaine raison nous avons rencontré ce problème lors du tour de décélération."

Cet incident arrive au plus mauvais moment pour Vettel, en pleine bagarre avec Fernando Alonso pour le titre mondial. Horner est toutefois convaincu que son pilote sera en mesure de limiter les dégâts demain en course. "La course sera longue et il y aura une opportunité à saisir. Nous mènerons une course d’attaque et je suis sûr que Sebastian montrera à tout le monde pourquoi il est un grand pilote. Il est déjà parvenu à réaliser de grandes courses en partant de loin auparavant et je n’ai aucun doute qu’il en sera de nouveau capable. Il n’y a aucune raison pour laquelle Sebastian ne peut pas sauver un petit quelque chose", a conclu le patron du Taureau Rouge.

Consultez les photos de cette journée de samedi à Yas Marina dans notre galerie.

0
0