Daimler AG

Nico Rosberg (Mercedes) : "La pression m'a fait baisser de rythme"

Rosberg : "La pression m'a fait baisser de rythme"
Par F1i

Le 01/12/2016 à 16:39

GRAND PRIX D'ABOU DABI - Nico Rosberg (Mercedes) n'a pas de mal à reconnaître qu'il a d'abord pensé à assurer des deuxième places en fin de saison.

De l'aveu même de Nico Rosberg, la pression liée à la lutte pour le titre mondial a eu pour effet de baisser d'un cran son niveau de performance sur la fin de saison. Suite à sa victoire au Grand Prix du Japon, début octobre, l'Allemand de Mercedes s'était ménagé une avance suffisamment confortable sur Lewis Hamilton pour envisager plus sereinement les dernières courses.

Au terme du championnat, il a remporté son pari en cumulant quatre deuxièmes places consécutives derrière son équipier, de quoi lui valoir son premier titre de champion du monde pour cinq unités de mieux sur le Britannique.

"Sur les dernières courses, ça n'était pas le vrai Nico", confie Rosberg. "La pression qui pèse sur vos épaules finit par vous ralentir mais je suis heureux d'être parvenu à m'en sortir face à Lewis qui, lui, n'avait plus rien à perdre."

"Je suis sûr que vous comprenez ça"

Face aux médias, le fils de Keke avoue s'en être tenu au strict minimum dans ses réponses, craignant que la presse ne finisse par rendre sa fin de campagne encore plus dure qu'elle ne l'était déjà.

"Je ne change pas ce que j'ai dit précédemment", ajoute-t-il. "S'il vous plaît, respecter le fait que vous, les médias, êtes une entité influente et que je devais me concentrer sur mon job. Je suis sûr que vous comprenez ça. Mais, pour être honnête, nous avons aussi vu l'un des meilleurs Lewis en cette fin de saison. Il n'avait aucune pression, était très motivé et a bossé comme jamais."

Nico Rosberg (Mercedes) au Grand Prix du Brésil 2016
0
0