Getty Images

McLaren salue l'effort "gigantesque" de Fernando Alonso, qualifié septième

McLaren salue l'effort "gigantesque" d'Alonso, qualifié septième

Le 13/05/2017 à 16:25Mis à jour Le 13/05/2017 à 18:00

GRAND PRIX D'ESPAGNE - Fernando Alonso a peut-être réalise le plus grand exploit de la qualification, samedi à Montmelo, en hissant sa McLaren au 7e rang sur la grille.

Fernando Alonso avait assuré vendredi que sa partie de tennis en pleins essais libres 1 de son Grand Prix national n'était pas un signe de mépris vis-à-vis de son public ni de démotivation mais une façon de continuer à garder la forme. Il fallait effectivement une bonne dose d'optimisme et d'énergie pour y croire au lendemain d'un nouveau coup de théâtre, une énième casse de son Honda ; dès le deuxième virage de son entrée en piste, lors du premier entraînement du Grand Prix d'Espagne.

Samedi, "Nando" est reparti en piste. A la guerre, en admirateur des Samouraïs qu'il est. Personne ne le voyait en Q3, pourtant il l'a fait. On ne lui en aurait pas voulu chez McLaren de se contenter d'un ou deux tours polis pour figer une 10e place. Dans la concurrence des Force India de Sergio Pérez et Esteban Ocon (Force India) et la Williams de Felipe Massa (Williams), la justification aurait été toute trouvée ? Mais il s'est lancé dans l'un de ces défis qu'il aime et qui lui sert à prouver qu'il vaut beaucoup mieux que ce qu'il a.

Fernando Alonso (McLaren) au Grand Prix d'Espagne 2017

Alors que son coéquipier belge Stoffel Vandoorne plafonnait en Q1, pénible et désorienté 19e, le champion du monde 2005 et 2006 arrachait le septième temps, à 1"899 de l'auteur de la pole position, Lewis Hamilton (Mercedes).

McLaren a immédiatement qualifié son effort de "gigantesque". Au passage, l'Asturien fait partie des quatre pilotes, avec Sebastian Vettel (Ferrari), Felipe Massa (Williams) et Hülkenberg (Renault), qui ont battu leurs coéquipiers à chaque fois en qualif cette saison.

"Septième, c'est un cadeau fantastique pour nous", a commenté celui qui a remporté sa dernière victoire en Formule 1 sur ce même Circuit de Catalogne, avec Ferrari en 2013. "Au vu de nos difficultés récentes, cette septième place est un magnifique cadeau pour toute l'équipe. Il n'est pas facile de dépasser sur ce circuit et j'essayerai de garder ma place en course", a-t-il ajouté.

0
0