Getty Images

Sebastian Vettel (Ferrari) s'abonne à la première ligne

Vettel s'abonne à la première ligne

Le 13/05/2017 à 17:14Mis à jour Le 13/05/2017 à 18:50

GRAND PRIX D'ESPAGNE - Sebastian Vettel (Ferrari) a encore réussi à battre la Mercedes de Valtteri Bottas, samedi en qualification. Il a regretté sa faute du dernier secteur mais la performance reste majeure.

Sebastian Vettel (Ferrari) était déçu après la qualification. Agacé même d'avoir été débouté de 0"051 pour la pole position, restée la propriété de Lewis Hamilton (Mercedes). En même temps, on a cru que le souci hydraulique rencontré le matin, en fin d'essais libres 3, allait le mettre à pied pour de bon, le recaler en fond de grille.

"La dernière chicane du circuit m'a coûté un temps précieux", a-t-il reconnu. "Mon deuxième tour rapide était très bon, mais j'ai malheureusement commis une faute dans ce virage, à quelques hectomètres de la ligne d'arrivée".

Sebastian Vettel (Ferrari) au Grand Prix d'Espagne 2017

Bottas, sa victime préférée

Battu de peu pour la pole position, qui aurait été sa première à Montmelo, le quadruple champion du monde partira quand même en première ligne pour la quatrième fois en cinq épreuves. Hormis à Sotchi, où Valtteri Bottas (Mercedes) a fait la pole position, il a toujours battu le Finlandais cette saison sur le tour chrono, un fait déterminant dans la lutte pour le titre mondial.

Samedi, ça s'est joué à 0"173 entre lui et le pilote de la W08 n°77. Ce dernier a été fair play en jugeant que l'ancienne version du moteur qu'il a finalement dû reprendre samedi ne l'avait pas coûté la place. "Ce n'est pas un handicap énorme de rouler avec le vieux moteur. Mon tour de qualifications n'était tout simplement pas assez bon", a-t-il dit.

0
0