Getty Images

Stoffel Vandoorne n'a pas un pilotage adapté à la F1 et McLaren l'exhorte à en changer

Vandoorne n'a pas un pilotage adapté à la F1 et McLaren l'exhorte à en changer

Le 14/05/2017 à 14:51

GRAND PRIX D'ESPAGNE - Qualifié 19e, Stoffel Vandoorne doit maintenant adopter une façon de piloter spécifique à la F1, selon McLaren.

Son élimination en Q1, avec le 19e temps des 20 concurrents, a déclenché l'alerte. Stoffel Vandoorne (McLaren) est sur la sellette depuis la qualification du Grand Prix d'Espagne. Le Belge, battu cinq fois en autant de meetings par Fernando Alonso depuis le début de la saison, a été véritablement précarisé par son résultat, encore plus visible à travers l'exploit de son coéquipier, sensationnel septième.

"La raison est simple et Stoffel la connaît très bien", a lancé Eric Boullier, le directeur de la compétition chez McLaren. "Le problème des débutants venant des catégories de junior est le freinage. Il a l'habitude de freiner très tard, mais la F1 est différente. Il doit changer son style de pilotage", a poursuivi le Français, qui reste optimiste puisqu'il a ajouté : "Je suis sûr qu'il le fera".

"Je n'ai pas de but pour la course"

En essais libres 3 déjà, le champion de GP2 2015 avait donné des signes de faiblesse en se classant 19e. La qualification n'a donc fait que confirmer son impasse technique. "J'ai galéré dans les deux sessions - tout paraissait un peu plus difficile - et je ne sais pas réellement pourquoi", avait-il expliqué. "Je n'ai pas de but pour la course, à part rouler sous souci. Je pense que la stratégie sera assez importante."

Comme une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule, Honda a dû changer le boîtier électronique de contrôle et les batteries sur sa monoplace. L'installation de ces cinquièmes éléments a entraîné une pénalité de dix places de grille. Le pilote de la MCL32 n°2 partira donc dernier.

Stoffel Vandoorne (McLaren) au Grand Prix d'Espagne 2017
0
0