Getty Images

Hamilton, Ocon, Ferrari, remontée Red Bull : les clés de la course

Hamilton, Ocon, Ferrari, remontée Red Bull : les clés de la course

Le 03/09/2017 à 01:33Mis à jour Le 03/09/2017 à 12:59

GRAND PRIX D'ITALIE - Lewis Hamilton (Mercedes) part de sa 69e pole position à 14h00 avec les outsiders Lance Stroll (Williams) et Esteban Ocon (Force India) et son coéquipier pour retarder la progression des Ferrari. Sans se soucier des Red Bull, affublées d'un handicap quasi insurmontable.

Le poleman : Lewis Hamilton (Mercedes)

Le Britannique a trouvé en Monza le parfait écrin à sa nouvelle gloire. Dans l'antre de Ferrari, il a amélioré le record de poles du "Baron rouge" et signé une 6e position de pointe dans le "Temple de la vitesse", surpassant Juan Manuel Fangio et Ayrton Senna. Il partage avec le Brésilien le privilège de quatre pole positions consécutives en Lombardie.

On ne compte plus les fois où il a trusté le meilleur temps en Q1, Q2 et Q3 en carrière. Il l'a fait avec plus d'adresse et de discernement que d'habitude sur cette piste mouillée.

Vidéo - Du haut de ses 69 poles, Hamilton continue d'écrire l'histoire

01:02

La perf : Lance Stroll (Williams) et Esteban Ocon (Force India)

#LH44 l'a souligné : sortir du temps sur une piste détrempée est une loterie tant il est difficile de faire monter les pneus à température. Mais c'est rarement un hasard lorsqu'on y parvient. Le Canadien de Williams et le Français de Force India, auteurs des quatrième et cinquième chronos, ont été parfaits dans ce registre.

Le regret : Les pénalités de Red Bull

McLaren a l'habitude de sacrifier un Grand Prix pour briller sur le suivant. Ce fut une mauvaise surprise de voir Red Bull recourir à ce stratagème, et le résultat de la qualification - Max Verstappen deuxième, Daniel Ricciardo troisième - accentue l'impression de gâchis. Le Néerlandais va partir 14e, l'Australien 17e. Avec pour cibles les 5e et 6e places.

Pour la victoire, ça paraît bel et bien fichu : Peter Gethin reste l'auteur de la plus grande remontée victorieuse, parti 11e en 1971.

Résultat de la qualification du Grand Prix de Italie 2017

La déception : Ferrari

Samedi et sa météo apocalyptique restera une parenthèse maussade mais le mal est fait avec les septième et huitième chronos de Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel. Ni l'un ni l'autre n'ont compris à quoi cela avait tenu.

Débarrassés des poils à gratter de Red Bull, le Finlandais et l'Allemand devraient ranger rapidement la Williams et la Force India dans leurs rétros. Mais pour ce qui est de la Mercedes de Valtteri Bottas, ce devrait être une autre paire de manche. Pas de quoi offrir au tifosi une victoire qui fait défaut depuis 2010. Avec pour sanction possible pour #SV5 de lâcher sa place de n°1 mondial.

Les tweets

Pendant que Lewis Hamilton et Valtteri Bottas tuaient le temps en s'amusant…

Daniel Ricciardo en profitait pour filmer la Mercedes…

A quoi va ressembler le Grand Prix

La météo prédit une course sur piste sèche. Evidemment, la qualification ayant été déclarée en condition "pluie", les choix de pneus au départ sont libres.

Question stratégie, on va voir du classique : un arrêt, vers de 21e des 53 tours. Le tracé lombard étant le plus approprié pour les dépassements, une course à deux arrêts est envisageable.

Un grand moment de solitude attend les fautifs au coup d'envoi : avec 630 mètres de la pole position au virage n°1, Monza offre le quatrième run le plus long après Sotchi (800m), Montmelo (730m) et Sepang (660m).

Prime à la pole : 8 des 10 derniers pilotes partis de cette position à Monza ont gagné.

Le chiffre : 23

Pour 23 jours, Lance Stroll (Williams) devient le plus jeune pilote à s'élancer de la première ligne à la place de Max Verstappen (Red Bull).

La décla : Esteban Ocon (Force India)

"On va devoir énormément se battre car il y a des voitures rapides autour de nous, mais je pense qu'on peut marquer de vrais gros points, et je viserai le podium."

La vidéo : Monza entre bonheurs et malheurs

Vidéo - Champions dans la tragédie, F1 en looping, doublé Ferrari : malédictions et miracles à Monza

01:26
0
0