AFP

FORMULE 1 - Max Verstappen (Red Bull) meilleur temps des libres 3 devant Ferrari et Mercedes

Libres 3 : Verstappen se paie Ferrari et Mercedes lors d'une séance pour du beurre

Le 15/04/2017 à 16:30

GRAND PRIX DE BAHREÏN - Max Verstappen (Red Bull) a profité d'une séance obsolète pour dominer les Ferrari et les Mercedes lors des essais libres 3, ce vendredi.

Max Verstappen (Red Bull) a-t-il été entendu ? Le Néerlandais a envoyé un message à ses dirigeants vendredi, estimant qu'il serait en mesure de rivaliser avec Sebastian Vettel (Ferrari) et Lewis Hamilton (Mercedes) avec une monoplace plus performante. La direction autrichienne en avait, de toute façon, pris note, mais il faudrait être fou pour affirmer qu'elle a déjà trouvé la solution miracle, comme pourrait le laisser croire le chrono de référence réalisé par le Néerlandais lors des essais libres 3 du Grand Prix de Bahreïn 2017.

A Sakhir, le prodige batave s'est adjugé la meilleure marque en 1'32"194. Il a bien dominé Hamilton, repoussé à 110 millièmes, et Vettel, relégué à 556 millièmes. Mais à quelques heures de la qualification, qui sera disputée dans des conditions plus clémentes pour la mécanique et les organismes, les deux écuries rivales pour la couronne ont limité les excès en bridant la puissance moteur. Il n'y avait, de toute façon aucun intérêt à se perdre dans des réglages inutiles en vue de la bataille pour la pole et de la course. Malgré cela, Valtteri Bottas (Mercedes), quatrième à 560 millièmes, et Kimi Räikkönen (Ferrari), cinquième à 591 millièmes, se sont encore tenus dans un mouchoir de poche.

Sebastian Vettel (Ferrari) lors des essais libres du Grand Prix de Bahreïn 2017

Sebastian Vettel (Ferrari) lors des essais libres du Grand Prix de Bahreïn 2017Getty Images

Romain Grosjean (Haas), lui, s'est entêté en piste, notamment pour corriger un train arrière incontrôlable. Le Français a réclamé un autre aileron avant, et tous ses efforts l'ont finalement envoyé dans la barrière pneumatique après la mi-séance. Le crash a endommagé le "nez" de la VF-17 mais les mécaniciens de l'écurie américaine ont pu tout remettre en ordre afin que le natif de Genève puisse reprendre la piste dans les derniers instants de la séance. Le pilote de 30 ans a finalement échoué au 18ème rang, à 2"011 de la référence, juste derrière Esteban Ocon (Force India) et son coéquipier Kevin Magnussen. Il n'a donc plus qu'à espérer que sa Haas se comporte autrement une fois la nuit tombée sur le circuit de Sakhir.

0
0