Getty Images

Chris Horner dénonce l'agressivité de Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen (Ferrari)

Horner dénonce l'agressivité de Vettel et Räikkönen
Par F1i

Le 17/09/2017 à 18:07Mis à jour Le 17/09/2017 à 18:09

GRAND PRIX DE SINGAPOUR - "Seb s'est déporté sur sa gauche, tassant Max encore et encore", a estimé Chris Horner (Red Bull), à l'arrivée. Vettel en a pris pour son grade, tout autant que Kimi Räikkönen (Ferrari).

Christian Horner estime que Max Verstappen n'est absolument pas à blâmer pour l'accrochage du départ survenu avec Kimi Räikkönen au Grand Prix de Singapour. Pour le directeur d'équipe de Red Bull, les pilotes Ferrari ont tout simplement été trop agressifs et ne peuvent en vouloir qu'à eux-mêmes.

"N'importe quelle personne qui a vu la course et est saine d'esprit ne peut pas dire que c'est la faute de Max", a-t-il réagi au micro de la chaîne Sky Sports. "Tout le monde a très bien pu voir que Sebastian s'est rabattu assez agressivement sur la gauche, Kimi s'est décalé sur la droite et Max ne pouvait pas juste disparaître comme ça ! Il a gardé sa ligne, donc être éliminé de la sorte, c'est juste une malchance monstrueuse."

"Seb s'est déporté sur sa gauche, tassant Max encore et encore. C'est la course, cela peut arriver quand vous avez trois voitures qui abordent un même virage de front, mais désolé de dire aux pilotes Ferrari que Max ne pouvait pas disparaître comme ça…"

"Seb ne pouvait probablement pas voir que Kimi se tenait de l'autre côté de Max. Il a fait preuve d'agressivité envers Max et Kimi a fait la même chose, et au bout du compte c'est l'abandon pour tous les trois. Mais tous ceux qui blâment Max devraient porter des lunettes !"

Kimi Räikkönen (Ferrari) et Daniel Ricciardo (Red Bull) au Grand Prix de Singapour 2017
0
0