Getty Images

Sebastian Vettel (Ferrari) : "A qui la faute ? Je ne sais pas encore…"

Vettel : "A qui la faute ? Je ne sais pas encore…"
Par F1i

Le 17/09/2017 à 16:53

GRAND PRIX DE SINGAPOUR - Sebastian Vettel (Ferrari) n'a pas osé pointer sur lui la responsablité de l'accident du départ, dimanche.

Ce Grand Prix de Singapour - le premier disputé sous la pluie en dix éditions – pourrait être le tournant du championnat puisque Sebastian Vettel (Ferrari), qui ne concédait que trois points à Lewis Hamilton (Mercedes) avant le départ de cette course, a été contraint à l’abandon dès le départ.

Sur une piste détrempée, Kimi Räikkönen (Ferrari) est le pilote qui avait pris le meilleur envol mais il est ensuite allé au contact avec Max Verstappen, contraint par Vettel de se décaler sur la gauche. Le Finlandais a alors perdu le contrôle de sa monoplace, percutant tout d’abord Vettel sur le flanc gauche – ce qui perça son radiateur – puis une seconde fois la Red Bull de Verstappen, les obligeant tous les trois à abandonner.

"A qui la faute ? Je ne sais pas encore… Il n’y a pas grand-chose à dire, je n’ai pas encore vu la vidéo…", a répondu un Vettel accusant clairement le coup au micro de la chaîne Sky Sports.

"Je n’ai pas vu grand-chose de l’incident. J’ai pris un bon départ, je pense, puis j’ai vu Max qui allait essayer de me passer sur la gauche, donc je me suis un peu déporté pour lui fermer la porte et ensuite j’ai vu Kimi qui fonçait sur moi en perdition. Max était là aussi quelque part mais je n’ai pas tout compris sur le coup."

"La Formule 1 est comme ça", commente-t-il. "Cela ne change pas grand-chose car nous n’avons pas pu montrer le rythme que nous avions. Mais je suis sûr qu’il y aura d’autres opportunités lors des prochains Grands Prix."

Sebastian Vettel, Kimi Räikkönen (Ferrari) au Grand Prix de Singapour 2017
0
0