AFP

GP des Etats-Unis : Lewis Hamilton (Mercedes) vainqueur à Austin et triple champion du monde

Hamilton entre dans le club des triples champions du monde

Le 26/10/2015 à 21:27

FORMULE 1 - Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté son 3e titre mondial, dimanche à Austin, en gagnant le Grand Prix des Etats-Unis d'Amérique devant son coéquipier Nico Rosberg et Sebastian Vettel (Ferrari).

"C'est le plus grand moment de ma vie", a fini par lâcher Lewis Hamilton, sans réaction pendant de longues secondes aux messages de son équipe qui lui martelait dans ses écouteurs : "Tu es triple champion du monde !"

Le Britannique venait de franchir en vainqueur la ligne d'arrivée du Grand Prix des Etats-Unis d'Amérique, la 16ème manche du Mondial 2015, devant son coéquipier Nico Rosberg et Sebastian Vettel (Ferrari). Un résultat mathématiquement parfait dont il saisissait toute la portée émotionnelle ; celle, entre autres, d'avoir égalé statistiquement la gloire de son idole, le Brésilien Ayrton Senna, sacrée en 1988, 1990 et 1991.

Pilotes Pays Titres Années Victoires Pole positions
M. Schumacher ALL 7 1994, 1995, 2000-2004 91 68
J.M. Fangio ARG 5 1951, 1954-1957 24 29
A. Prost FRA 4 1985, 1986, 1989, 1993 51 33
S. Vettel ALL 4 2010-2013 42 46
A. Senna BRE 3 1988, 1990, 1991 41 65
N. Piquet BRE 3 1981, 1983, 1987 23 24
N. Lauda AUT 3 1975, 1977, 1984 25 24
J. Stewart GBR 3 1969, 1971, 1973 27 17
J. Brabham AUS 3 1959, 1960, 1966 14 13
L. Hamilton GBR 3 2008, 2014, 2015 43 49

Battu par surprise quelques heures plus tôt par Nico Rosberg pour la pole position lors d'une séance de qualification amputée de la Q3, Lewis Hamilton a conjugué autorité, bravoure et chance sur 56 tours texans pour saisir sa troisième couronne, après 2008 et 2014.

La faute ultime de Rosberg

Au départ, il n'a pas hésité à prendre toute la largeur de la piste humide au virage n°1 et sortir Rosberg pour s'assurer le leadership et obliger son partenaire à en découdre avec les Red Bull de Daniel Ricciardo et Daniil Kvyat.

Lewis Hamilton, Nico Rosberg (Mercedes)  au Grand Prix des Etats-Unis d'Amérique 2015

Lewis Hamilton, Nico Rosberg (Mercedes) au Grand Prix des Etats-Unis d'Amérique 2015Panoramic

Leader fragile, en difficulté pneumatique jusqu'à se faire déborder par Ricciardo puis son voisin de stand, l'Anglais est rentré dès le 19e des 56 tours pour troquer ses "intermédiaire" contre des pneus "slick" et reprendre la deuxième place à l'Australien juste après à mi-course.

Piégé par une nouvelle neutralisation au 38e passage, il n'aurait pas eu de quoi lutter contre Rosberg, Kvyat et Ricciardo en fin de course si l'accident du Russe n'avait rebattu les cartes pour lui permettre de remplacer ses pneus usés par des neufs. Et s'attaquer au leader Rosberg pour la gagne. Ce qu'il n'aura finalement pas eu à faire, l'Allemand se rendant coupable d'un écart de trajectoire au 48e tour.

Lewis Hamilton (Mercedes) au Grand Prix des Etats-Unis d'Amérique 2015
0
0