AFP

Grand Prix du Japon - Accident de Jules Bianchi : le film de la journée

Jules Bianchi a été opéré, l'hôpital doit communiquer lundi : le film de dimanche
Par Eurosport

Mis à jourLe 07/10/2014 à 14:50

Publiéle 05/10/2014 à 11:24

Mis à jourLe 07/10/2014 à 14:50

Publiéle 05/10/2014 à 11:24

Article de Eurosport

Gravement accidenté dimanche à Suzuka, Jules Bianchi a été opéré d'un hématome à la tête dans la soirée. L'hôpital a annoncé qu'il ne communiquerait pas avant lundi sur l'état de santé du Français. Voici le film d'une journée terrible où le monde de la F1 et du sport en général s'est penché au chevet du pilote.

Le Français Jules Bianchi (Marussia) a été victime d'un terrible accident, dimanche lors du Grand Prix du Japon, disputé à Suzuka. Transporté à l'hôpital inconscient, il a été opéré d'urgence pour réduire un hématome à la tête. A 23 heures locales, l'intervention était terminée mais l'hôpital de Mie, ainsi que le père du jeune pilote, ont laissé entendre qu'il faudrait patienter au moins vingt-quatre heures pour que l'on en sache plus. L'établissement hospitalier a d'ailleurs refusé de communiquer sur l'état de santé du Français. Voici la journée telle qu'elle s'est déroulée.

09h48 : Accident de Sutil au 43e tour

Tour 43, Adrian Sutil sort au virage n°7. Drapeau jaune sur zone.

09h49 : Evacuation problématique de la Sauber

Le tracteur ne parvient pas à dégager la Sauber de Sutil.

09h50 : Accident de Bianchi au 44e tour

Jules Bianchi vient s'encastrer dans le tracteur censé sortir la Sauber.

09h50 : La voiture médicale intervient

La voiture de sécurité et voiture médicale sortent de la pitlane et prennent la piste.

Jules Bianchi of Marussia receives urgent medical treatment after crashing during the Japanese Grand Prix (Getty)
Jules Bianchi of Marussia receives urgent medical treatment after crashing during the Japanese Grand Prix (Getty) - Getty Images

09h56 : Drapeau rouge

Course stoppée. Nico Hülkenberg (Force India) est le premier à stopper en bout de pitlane, où les voitures rentrent et s'accumulent.

10h00 : La course stoppée

10h05 : Les pilotes apprennent la nouvelle

Jean-Eric Vergne : "Je viens d'apprendre que c'est Jules qui a eu un accident. J'espère qu'il va bien."

Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) au Grand Prix de Singapour 2014
Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) au Grand Prix de Singapour 2014 - AFP

10h06 : Montagny donne des indications sur le choc

Franck Montagny, consultant pour Canal+, a pu observer la Marussia accidentée. "Tout laisse à croire que la voiture a glissé et s'est arrêtée au niveau du casque sur un impact", dit l'ancien pilote de grand prix.

Adrian Sutil (Sauber) a indiqué à un media allemand que Jules Bianchi (Marussia) aurait percuté une dépanneuse.

10h14 : Pas d'effusion sur le podium

Podium sobre, visages fermés. Les pilotes laissent les bouteilles de champagne par terre. "J'espère que Jules va bien", dit Hamilton. L'inquiétude prédomine. "Mes pensées vont à Jules. Les informations suggèrent que c'est plutôt grave", déclare Rosberg.

Lewis Hamilton et Nico Rosberg (Mercedes) sur le podium du Grand Prix du Japon 2014
Lewis Hamilton et Nico Rosberg (Mercedes) sur le podium du Grand Prix du Japon 2014 - AFP

10h21 : Bianchi est inconscient quand il est évacué

Première information communiquée par la Fédération internationale de l'automobile au sujet du pilote niçois de 25 ans.  "Il n'est pas conscient. Il a été évacué à l'hôpital par ambulance car l'hélicoptère ne peut voler dans ces conditions", indique Matteo Bonciani, chef de presse de la FIA.

10h40 : Sutil décrit l'accident et parle d'état de santé "critique"

Adrian Sutil a vécu l’accident du Français de très près. "J’ai quitté la route sur aquaplanage dans ce virage (le N.7). La pluie s’est intensifiée et la visibilité était de moins en moins bonne, a commenté l’Allemand de Sauber. Puis, un tour plus tard, alors que la course était sous drapeau jaune à cet endroit-là, j’ai vu sortir Jules. Dans le même virage. C’était plus ou moins le même accident, mais l’issue a été différente. Le véhicule de dépannage était en train d’évacuer ma voiture et tout s’est précipité." Puis a conclu : "L’état de santé de Bianchi est critique. J’espère qu’il se trouve entre de bonnes mains. Je me tenais debout juste à côté de la scène du crash. Je ne veux pas en dire plus".

2014 GP de Bahreïn Sauber Sutil
2014 GP de Bahreïn Sauber Sutil

11h06 : Le tweet d'Alonso à son ami

11h27 : Massa se rend à l'hôpital général de Yokkaichi, à 15km de Suzuka

12h18 : Le petit mot de Prost

12h19 : La police sur le lieu de l'accident

12h38 : Opération chirurgicale

"Il est en train d'être opéré d'un hématome à la tête. On va vraisemblablement attendre 24 heures pour voir l'évolution", indique Philippe Bianchi, père du pilote.

13h17 : Pour Mercedes, une victoire dérisoire

13h31 : Les précisions sur son accident

L'AFP précise que "le pilote français, inconscient, était encore dans son cockpit, le casque enlevé, quand les sauveteurs lui ont appliqué pour la première fois un masque à oxygène, puis il a été embarqué sur une civière et en ambulance."

13h35 : La FIA annonce que Bianchi sera placé en soins intensifs

15h28 : Opération terminée

.

L'hôpital de Mie ou se trouve Jules Bianchi
L'hôpital de Mie ou se trouve Jules Bianchi - AFP

16h39 : Ogier "choqué"

Sébastien Ogier a réagi à l'accident de Jules Bianchi, en marge du Rallye de France. "Je suis très choqué d'apprendre ce qui est arrivé à Jules. J'espère qu'on aura bientôt de bonnes nouvelles", a déclaré le pilote Volkswagen. "La perte d'un rallye ou même d'un titre n'est rien par rapport à un tel drame", a-t-il ajouté après avoir pris la 13e place seulement du Rallye de France. "C'est inconcevable qu'une voiture s'encastre sous une grue sur un circuit de Formule 1."

17h36 : L'analyse de Laffite et Panis

Les experts de l'émission Dimanche Méca, Olivier Panis et Jacques Laffite, sont revenus sur l'accident et proposé des pistes pour l'amélioration de la sécurité lors des grands prix.

18h14 : Du soutien venu de France pour Bianchi

Renaud Lavillenie, recordman du monde de saut à la perche, a apporté son soutien à Jules Bianchi, dimanche en fin d'après-midi. Thierry Braillard, secrétaire d'Etat aux Sports, ou encore François Fillon ont également tenu à publier un petit mot pour le pilote sur les réseaux sociaux, dimanche en fin d'après-midi.

0 commentaire
Vous lisez :