Force India F1 Ltd

Les F1 de 2017 sont "plus difficiles à conduire" selon Esteban Ocon (Force India)

Les F1 de 2017 sont "plus difficiles à conduire"
Par F1i

Le 20/03/2017 à 09:22Mis à jour Le 20/03/2017 à 16:21

SAISON 2017 - Esteban Ocon (Force India) est content de piloter une monoplace qui offre plus de plaisir et demande plus de responsabilités cette saison.

Esteban Ocon estime que les monoplaces 2017 sont plus compliquées à conduire que les voitures de l’an passé. Le Français, qui a disputé neuf Grands Prix en 2016 au volant d’une Manor, a parcouru pas moins de 1700 kilomètres au volant de la VJM10.

"Les voitures sont plus difficiles à conduire essentiellement parce qu’elles sont plus rapides", a expliqué Ocon à F1i. "On freine plus tard, on accélère plus tôt, la traction est bien meilleure avec les pneus[plus larges]. Du coup, quand vous commencez à la perdre, c’est moins facile de la récupérer. Elles sont aussi plus sensibles au vent, puisqu’elles génèrent plus d’appui."

"Cela dit, il ne m’a pas paru plus malaisé de suivre une voiture. Bon, cela dit, je suis pas resté très longtemps derrière une autre monoplace, comme on le fait en course : il faut donc attendre Melbourne. On passe plus de temps à pleine charge, ce qui est sympa, mais il faudra continuer à surveiller la consommation, comme on est plus souvent à fondvu l’adhérence et l’appui supplémentaires. Sans oublier que la voiture est plus lourde."

"On peut attaquer davantage et plus long­temps"

0
0