Schumacher : Inquiétude et émotion en Allemagne - Eurosport
 
Article
commentaires
Formule 1

Michael Schumacher hospitalisé après un accident de ski et "dans un état critique"

24 premières heures comme un scénario catastrophe

Par Eurosport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 30/12/2013 à 14:56 -
Par Eurosport - Le 30/12/2013 à 14:56
Victime d'un accident de ski dimanche, Michael Schumacher se trouve dans un "état critique". Revivez le film de la journée.

00h45 : Selon les dernières informations communiquées par le CHU de Grenoble à 22h40 (voir ci-dessous), Michael Schumacher reste dans un "état critique". L'hôpital communiquera dans la matinée de lundi sur l'évolution de l'état de santé de l'Allemand au cours de la nuit. Un point presse est programmé à 11h00.

23h40 : Dans un post sur son compte Twitter, le basketteur Nicolas Batum a envoyé ses prières à destination de Michael Schumacher, "l'un des plus grands si ce n'est le plus grand", selon l'ailier de Portland, récent champion d'Europe avec les Bleus.

23h30 : Kimi Räikkönen, double champion du monde de Formule 1, a envoyé un message de soutien à Michael Schumacher via son compte Twitter. "Que Dieu te protège Michael. Sois fort !!!"

23h20 : Le CHU de Grenoble, via Jean-Marc Grenier, directeur d'astreinte de l'établissement ce dimanche, a annoncé qu'il tiendrait un point presse lundi à 11 heures pour rendre compte de l'évolution de l'état de santé de Michael Schumacher dans la nuit. "Je ne peux rien vous dire de plus sur son état", a-t-il soufflé dans une profonde émotion.

23h10 : Sur I-Télé, Gary Harstein, ex-délégué médical de la FIA, indique que la notion de "coma" implique que "l'un des grands systèmes vitaux nécessite un support externe". Il précise que c'est "compatible avec ce que nous avons compris des lésions" (dont il a été victime). Mais il ajoute qu'il est "possible" dans ces cas-là, que le patient en sorte "sans séquelle".

Toujours sur I-Télé, Jean-Louis Moncet parle de blessures aux côtes entraînant des difficultés respiratoires. Il ajoute que la direction de Mercedes a demandé à Ross Brawn de se rendre sur place. "Tous les amis de Schumacher sont catastrophés".

Le service neurologie de l'hôpital de Grenoble-La Tronche, situé à environ 80km au sud-ouest de Moûtiers, a été classé deuxième en France avec une note de 18,42/20 selon un classement diffusé cette année par le site lepoint.fr

23h00 : Sur BFMTV, Christophe Gernignon-Lecomte, directeur de la station de Méribel, indique que "Schumi" "connaissait parfaitement bien les pistes."

22h50 : Via l'agence de presse allemande SID, filiale de l'AFP, le management de Michael Schumacher explique que l'ancien pilote "se bat pour la vie".

22h40 : Un bulletin médical de l'hôpital de Grenoble indique que Schumacher "souffrait d'un traumatisme crânien avec coma à son arrivée" et qu'il a reçu un "traitement neurochirurgical immédiat". Le communiqué de presse ajoute: "Il reste dans un état critique."

22h00 : D'après Le Dauphiné, qui cite la direction de la station de Méribel, la gendarmerie a ouvert une enquête sur les circonstances de l'accident.

21h35 : Selon RMC Sport, l'état de santé de Michael Schumacher se serait encore dégradé. "De source médicale, il souffrirait d'une hémorragie cérébrale", explique le media sur son site Internet. Il serait "dans un état critique".

21h00 : A en croire les informations diffusées pendant le JT de 20 heures de France 2, l'évolution de l'état de santé de Michael Schumacher sera surveillée avec attention dans les prochaines heures. Elles devrait être "décisives".

20h50 : Romain Grosjean a passé un message à destination de Michael Schumacher via son compte Twitter. "Toutes nos pensées vont vers Schumi et sa famille ! En espérant qu'il sera remis rapidement."

20h30 : Jean-Eric Vergne a exprimé son soutien à Michael Schumacher. "Je souhaite le meilleur à Michael, j'espère que tout ira bien !", a écrit le Français de chez Toro Rosso sur son compte Twitter.

20h15 : Les messages de soutien à Michael Schumacher commencent à affluer sur Twitter. Olivier Panis, qui s'est rendu au chevet de l'Allemand dans la journée sans obtenir le droit de le voir, a envoyé des ondes positives à son ancien adversaire sur la piste. "Bon rétablissement ! Courage mec !"

20h00 : Sur son compte Twitter, Audrey Goutard assure que le pronostic vital de Michael Schumacher n'est "pas engagé". Elle précise que les médecins seraient néanmoins inquiets d'éventuelles séquelles sur le cerveau.

19h30 : Felipe Massa a été l'un des premiers pilotes à apporter son soutien à Michael Schumacher via son compte Twitter. "Je prie Dieu pour qu'il te protège mon frère ! Je te souhaite de récupérer rapidement", a écrit le Brésilien ancien coéquipier de l'Allemand chez Ferrari.

19h20 : Après que la station de Méribel ait annoncé qu'il souffait d'un "traumatisme crânien grave", mais que son "pronostic vital n'était pas engagé" une dizaine de minutes plus tôt, Le Dauphiné a expliqué que son état se serait dégradé. Le pronostic vital serait désormais engagé pour Michael Schumacher, selon les informations du quotidien régional.

18h30 : Manager de Michael Schumacher, Sabine Khem a livré des précisions sur les circonstances de l'accident au micro d'Infosport+. "Il skiait avec son casque et il est tombé sur la tête. On prend soin de lui", a indiqué Khem.

18h00 : D'après le Dauphiné, le Grenoblois Olivier Panis s'est rendu à l'hôpital pour rendre visite "Schumi" mais n'a pas pu le voir. Des supporters et des journalistes sont massés devant l'hôpital pour s'enquérir de l'état de santé de Michael Schumacher.

17h40 : Le Dauphiné nous apprend que le professeur Gérard Saillant, fondateur de l'Institut du cerveau, est arrivé en urgence au chevet du pilote allemand.

13h00 : Europe 1 vient de rapporter l'information. Dans un premier temps, la radio affirmé que le champion du monde s'était "gravement blessé" du côté de Méribel. L'Allemand, à la retraite depuis un an, a chuté seul et été transporté à l'hôpital. "Il a chuté à 11h07, en hors-piste, à Méribel. Il était casqué et a tapé contre un rocher", a expliqué Christophe Gernignon-Lecomte, directeur général de la station de Méribel.

Avant de préciser les conditions de son évacuation et l'état du pilote aux 91 victoires en grands prix : "Les secours sont intervenus rapidement, à 11h15. Il a été hélitreuillé et emmené à l'hôpital de Moûtiers. Il était choqué, un peu agité mais conscient." Michael Schumacher a par la suite été transféré à Grenoble à 12h45, "car sa blessure s’est révélée plus grave", a ajouté RMC, citant le Peloton de gendarmerie de haute montagne.

12h45 : Michael Schumacher est transféré à l'hôpital de Grenoble, spécialisé en neurochirurgie, "car sa blessure s’est révélée plus grave", selon le Peloton de gendarmerie de haute montagne, cité par la radio RMC.

11h15 : "Schumi "était conscient à l'arrivée des secours. Il est très vite évacué par hélicoptère à l'hôpital de Moûtiers, situé à une vingtaine de kilomètres au nord de Méribel. "Il était choqué, un peu agité mais conscient", indique Christophe Gernignon-Lecomte, le directeur de la station de Méribel.

11h07 : Michael Schumacher évoluait en hors-piste sur le domaine de la station savoyarde de Méribel lorsqu'il chute au niveau de Saulire à 2783 mètres d'altitude, à l'intersection des pistes Chamois (rouge ) et Biche (bleus). "Michael est tombé sur la tête. Il portait un casque et n'était pas seul", précisera son manager Sabine Khem, à l'agence allemande SID. La personne qui accompagnait le septuple champion du monde était son fils Mick, âgé de 14 ans et demi.

 
Les commentaires sont désactivés pour cette publication