Getty Images

FORMULE 1 - Malgré un salaire record, Vettel ne veut pas s'engager sur la durée avec Ferrari

Malgré un salaire record, Vettel ne veut pas s'engager sur la durée
Par F1i

Le 08/08/2017 à 14:17Mis à jour Le 08/08/2017 à 14:24

TRANSFERTS - Ferrari a fait une proposition de rêve à Sebastian Vettel mais l'Allemand n'a toujours pas prolongé son bail avec la Scuderia. L'Allemand observe la situation chez Mercedes...

Même s'il mène au classement du championnat du monde avec la perspective de ramener le titre à Maranello pour la première fois depuis dix ans, l'avenir de Sebastian Vettel chez Ferrari n'est pas tout à fait limpide. Le pilote allemand est en pourparlers pour prolonger son bail avec la Scuderia la saison prochaine, mais il ne souhaite pas signer un contrat à long terme. Il insiste aussi pour que Ferrari conserve Kimi Räikkönen à ses côtés en 2018, une annonce qui pourrait intervenir lors du Grand Prix d'Italie à Monza début septembre.

Sebastian Vettel (Ferrari) devant Kimi Räikkönen au Grand Prix de Hongrie 2017

Sebastian Vettel (Ferrari) devant Kimi Räikkönen au Grand Prix de Hongrie 2017Getty Images

Sergio Marchionne, le président de la firme au cheval cabré, a récemment indiqué qu'une offre a été faite à Vettel et que la balle était dans son camp : elle porterait sur trois saisons avec un salaire-record de 120 millions d'euros pour la période 2018-2020 période. Certaines rumeurs font néanmoins état d'un pré-accord conclu par le pilote allemand avec Mercedes qui portait à l'origine sur 2018 mais qui pourrait être décalé en 2019 : cela expliquerait la raison pour laquelle Vettel ne veut pas poursuivre sa collaboration avec Ferrari pour plus d'une année supplémentaire.

"Nous ne sommes pas pressés..."

"Il est exact que je n'ai pas encore de contrat 2018 actuellement, a précisé Sebastian. Je pense que la priorité du moment consiste à ne pas se préoccuper de la situation contractuelle, mais bien à consolider nos bons résultats. Nous ne sommes pas pressés de conclure et j'entretiens de bons contacts avec le management de Ferrari, donc il n'y a pas lieu de se précipiter." L'issue du championnat en cours pourrait peser lourd dans la balance en fonction de l'évolution de l'atmosphère en interne chez Ferrari.

Plusieurs candidats ont été cités pour courir en rouge dans un avenir plus ou moins proche, dont Max Verstappen et Daniel Ricciardo dont les contrats avec Red Bull viendront à échéance fin 2018. Même Lewis Hamilton pourrait se laisser tenter par la prestigieuse Scuderia pour finir sa carrière en beauté, malgré le fait qu'il ait récemment déclaré que si l'image de Ferrari l'attirait il ne voyait aucune raison de quitter Mercedes. Un échange Vettel-Hamilton est-il envisageable à l'horizon 2019 ? Wait and see...

Sebastian Vettel (Ferrari) et Lewis Hamilton (Mercedes) au Grand Prix de Grande-Bretagne 2017

Sebastian Vettel (Ferrari) et Lewis Hamilton (Mercedes) au Grand Prix de Grande-Bretagne 2017Getty Images

0
0