Getty Images

Lewis Hamilton : "On va devenir des chauffeurs de bus..."

Hamilton : "On va devenir des chauffeurs de bus..."
Par F1i

Le 14/11/2017 à 14:18Mis à jour Le 14/11/2017 à 14:23

SAISON 2018 - Malgré son titre de champion du monde, tout n'est pas parfait pour Lewis Hamilton. Le pilote Mercedes a déploré mardi la réglementation sur le nombre de moteurs utilisables en une saison, qui sera encore réduit la saison prochaine, comparant la Formule 1 à un championnat d'endurance.

La quadruple Champion du monde s'est fait remarquer par une remontée d'anthologie lors du Grand Prix du Brésil dimanche dernier, en passant de la dernière place au départ (depuis la pitlane) jusqu'au pied du podium à l'arrivée. Bien aidé dans cette "remontada", Lewis Hamilton a pu exploiter son moteur et les systèmes de récupération d'énergie sans se soucier de consommation (grâce à l'intervention de la voiture de sécurité) ou de fiabilité étant donné qu'il disposait d'un matériel flambant neuf avec seulement deux courses encore à accomplir.

"Ce sera encore pire l'an prochain, quand nous serons supposés boucler une saison de 21 Grands Prix avec seulement trois moteurs, se lamente-t-il. On va être obligé de piloter comme en endurance, sans parler du poids excessif de nos monoplaces qui sera encore augmenté par l'arrivée du Halo. On va devenir des chauffeurs de bus..."

"Les voitures seront lourdes comme des Nascar, avec des distances de freinage allongées alors qu'on a déjà les freins en feu aujourd'hui,argumente encore le tenant du titre.Je sais que cela sonne négativement, mais nous voulons piloter des monoplaces rapides dans des courses de sprint. Ce qui nous attend n'est pas très excitant. Il n'y a que sous la pluie qu'on peut vraiment s'exprimer."

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.

0
0