Getty Images

Une journée d'essais sans souci, un vrai mystère pour Honda...

Une journée d'essais sans souci, un vrai mystère pour Honda...
Par F1i

Le 20/04/2017 à 12:41

FORMULE 1 - Après la bonne journée d'essais bouclée par Stoffel Vandoorne mercredi (82 tours couverts), McLaren-Honda ne savait pas trop comment interpréter la fiabilité retrouvée de sa monoplace, quelques jours après un nouveau calvaire lors du Grand Prix de Bahrein, notamment dû au fameux MGU-H qui empoisonne la vie du motoriste nippon.

Stoffel Vandoorne a pu parcourir un nombre important de tours (82 au total) mercredi, lors de la deuxième journée d'essais à Sakhir, soit 40 de plus que sur l’ensemble du week-end du Grand Prix de Bahreïn la semaine passée. Honda ne sait toutefois pas pourquoi le pilote belge a pu aligner autant de tours aujourd’hui sans connaître le moindre problème majeur. Mardi, le motoriste nippon avait rencontré de nouveaux soucis au niveau du MGU-H (Motor Generator Unit Heat, le système chargé de récupérer l'énergie des gaz d'échappement) de son groupe propulseur sur la monoplace d’Oliver Turvey.

"C’est très difficile de comprendre ce qui ne va pas", a avoué Eric Boullier, le directeur de la compétition de McLaren, à l’issue de cette journée de roulage. "Nous avons dû changer de MGU-H à quatre reprises la semaine dernière et, hier (mardi) encore, après seulement deux tours, le MGU-H ne fonctionnait plus, nous obligeant une fois encore à changer de moteur", a expliqué Boullier.

"Ce matin, une petite alerte est apparue sur les moniteurs de contrôle mais nous n’avons rien trouvé de physiquement défaillant sur la voiture, et nous n’avons ensuite plus rencontré le moindre incident jusqu’à la fin de la séance. Cela va donc être compliqué pour Honda de comprendre ce qui ne va pas. Peut-être même que certains exemplaires de MGU-H étaient tout simplement défectueux mais pas le MGU-H proprement dit", a estimé l'ancien directeur de l'équipe Lotus.

"Je ne pense pas non plus que le problème provienne de la voiture en elle-même, car nous pouvons tout aussi bien ne faire que deux tours ou faire une journée complète avec la même spécification de MGU-H… Cela étant, nous avons pu recueillir beaucoup de données aujourd’hui qui vont nous être utiles, positive Boullier. Nous avons compris beaucoup de choses et nous avons pu tester de nombreuses solutions sur la voiture. Nous avons donc connu une très bonne journée d’essais en termes de collecte de données et de résultats."

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter

0
0