Déclarations

ePrix de Paris - Déclarations
Par AFP

Le 20/05/2017 à 20:22

Sébastien Buemi (SUI/Renault E.dams), vainqueur et leader du Championnat du monde: "C'est pour nous la course la plus importante de l'année. Nous voulions briller ici, donc on est plus que contents de la gagner. On a tout fait pour, on a travaillé très dur parce que, l'année passée, c'est l'endroit où on était les moins compétitifs (...) (Sur ses cinq victoires en six manches de Championnat cette saison) Je fais tout pour que ça dure le plus longtemps possible. Il faut bien comprendre que ça n'est pas quelque chose qui dure, ça va s'arrêter, donc on essaye de profiter au maximum et de travailler très dur pour continuer comme ça."

José Maria Lopez (ARG/DS Virgin Racing), 2e, premier podium en Formule E: "C'est ma première course propre. Tout a enfin fonctionné pour l'équipe ici, alors que c'est aussi pour nous presque une course à domicile (l'écurie DS Virgin Racing est britannique mais la marque DS française, ndlr). Je m'améliore à chaque course, je suis en confiance. (...) J'aime la ville, le circuit, je pense que ça a joué aussi."

Nicolas Prost (FRA/Renault E.dams), 5e: "Je suis content de marquer des gros points et de consolider ma troisième place au Championnat. Mais il faut qu'on travaille pour comprendre car il n'y a pas de raison pour qu'on ne joue les podiums à toutes les courses. On est là, on est dans le rythme, mais il faut faire un peu mieux (...) (Sur l'organisation du deuxième ePrix de Paris) Il y a un gros +step+ (une amélioration, ndlr) qui a été fait par rapport à l'année dernière. J'espère que le public a passé un bon moment. Je pense qu'on peut être fiers car c'est quand même le plus bel ePrix dans le monde."

Jean-Eric Vergne (FRA/Techeetah), abandon: "J'ai le volant qui a fait quelque chose de bizarre, il m'est resté dans les mains, il a bougé, ce qui est un peu anormal. Je l'ai directement dit à la radio à mon ingénieur, qui m'a dit: +On ne peut rien faire. Soit tu rentres et tu ne termine pas, soit tu continues et on essaye. J'ai continué, j'ai tenu trois virages. Il n'y avait aucune direction (...) Terriblement déçu de ne pas être monté sur le podium devant les Parisiens."

pel/ah

RENAULT

0
0