ePrix de Buenos Aires: trois à la suite pour Buemi (Renault e.dams)

Formule Electrique - ePrix de Buenos Aires: trois à la suite pour Buemi (Renault e.dams)
Par AFP

Le 18/02/2017 à 22:10

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Le champion en titre suisse Sébastien Buemi (Renault e.dams) a remporté samedi le ePrix de Buenos Aires, 3e manche de la 3e saison du Championnat FIA de Formule E, disputé par des monoplaces 100% électriques, devenant ainsi le premier pilote à remporter trois courses d'affilée en Formule E.

Parti de la 3e place sur la grille, Buemi s'est imposé assez facilement.

Le Français Jean-Eric Vergne (Techeetah) et le Brésilien Lucas di Grassi (Audi Sport Abt), auteur de la pole position, complètent le podium.

"J'ai passé les premiers tours à observer comment la voiture se comportait avec cette chaleur qui pouvait poser des problèmes aux batteries et dès que j'ai vu que j'avais un avantage de vitesse, j'ai commencé à attaquer", a expliqué Buemi en conférence de presse.

"J'avais tout sous contrôle jusqu'au changement de véhicule mais sur la deuxième voiture, j'ai eu par contre quelques petits soucis, notamment avec les freins, qui rendaient la conduite plus difficile", a-t-il confié.

Avec ce début de saison parfait, l'ancien pilote de Toro Rosso en Formule 1 s'affirme comme le grand favori pour se succéder à lui même au championnat.

"L'objectif en ce moment c'est de gagner le maximum de points tant que cela dure", a d'ailleurs souligné Buemi, conscient de disposer de "la meilleure voiture".

Jean-Eric Vergne était lui satisfait d'avoir apporté le premier podium de son histoire à son écurie chinoise, le cinquième personnel pour le Français qui n'a pas encore décroché de victoire en Formule E.

"On est une nouvelle équipe, on n'a pas fait de tests, on vient de très loin donc on est très satisfaits de ce résultat après avoir souffert à Hong Kong et Marrakech", a-t-il déclaré.

"L'équipe a réalisé un super boulot, avec de longues journées de travail, et cela a fini par payer", s'est réjoui le pilote de 26 ans, lui aussi passé par la F1 avec Toro Rosso.

"Sébastien n'a pas commis d'erreurs sur les trois premières courses, donc je dois m'accrocher en attendant de pouvoir me battre pour la victoire", a pour sa part reconnu Lucas di Grassi.

Le coéquipier de Buemi, le Français Nicolas Prost, a échoué au pied du podium, derrière Di Grassi, mais devant un autre Brésilien, Nelson Piquet Jr (Nextev).

La star locale, l'Argentin José Maria Lopez (DS Virgin), parti en 18e position après un accident en qualifications, a réalisé une belle remontée devant ses nombreux fans pour terminer à la 10e place et marquer un point, comme à Marrakech.

smr/agu

RENAULT

Audi

0
0